Pour son anniversaire, le 68 court pour les blessés de l’Armée de Terre

0
1081
Le colonel Pawlowski accueille les raideurs

Le 68ème Régiment d’Artillerie d’Afrique a fêté ses huit décennies d’existence à travers un raid de près de 680 kilomètres, rendant hommage aux soldats qui ont œuvré au cours de la campagne de France, mais aussi au profit des blessés de l’Armée de Terre.

Le 68ème Régiment d’Artillerie d’Afrique a soufflé ses 80 bougies en comité restreint la semaine dernière. Mais avec un “retour aux fondamentaux, à l’essentiel et aux symboles” décrit le chef de corps, le colonel David Pawlowski. Réfection du mât des couleurs, changement de l’insigne du béret pour en faire le même qu’en 1941, installation de la statue de Joseph, artilleur d’Afrique emblématique et, parmi les symboles, un raid de 680 kilomètres… et même un peu plus, “célébrant l’héroïsme de nos anciens.” Depuis la plage de la Nartelle, à Sainte-Maxime, dans le Var, sur laquelle les artilleurs d’Afrique ont débarqué le 15 août 1944 pour la campagne de France, jusqu’à la ville libérée d’Anse, en passant par les villes jumelles pour finir au camp de La Valbonne, vingt artilleurs d’aujourd’hui ont couru et pédalé durant une semaine. Ils sont arrivés sous les applaudissements de leur chef de corps, disant son regret d’avoir pu être à leurs côtés pour vivre ce raid. Durant cette semaine, les soldats sélectionnés ont vécu...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here