La gendarmerie installe des postes avancés dans les zones touristiques

0
1550

Après une saison 2020 assez chaotique, les élus demandaient un renfort en matière de sécurité. La gendarmerie a décidé d’accentuer sa présence sur les points névralgiques du Grand Parc de Miribel Jonage, des rives de l’Ain et du lac de Nantua.

"On va verbaliser, ça va très vite se savoir.” En présentant le dispositif estival renforcé dans l’Ain, le colonel Yannick Bellemin Laponnaz, patron des gendarmes du département, n’y va pas par quatre chemins. Les sanctions tomberont dès lors que les règles ne seront pas appliquées. Pas question d’accepter un barbecue interdit dans un rayon de moins de 200 mètres autour de la rivière d’Ain. Les stationnements anarchiques, la consommation de stupéfiants, les dépôts d’ordure seront également dans le viseur.
Pour cela, tous les week-ends, une patrouille de trois gendarmes réservistes est présente dès le début d’après-midi sur la basse vallée de l’Ain, qui a connu un déferlement d’incivilités l’an passé. Il en sera de même au Grand Parc de Miribel Jonage, sur sa partie aindinoise, où l’installation d’un poste provisoire se termine, à proximité d’un centre équestre. Un pied-à-terre aménagé et mis à disposition par la SEGAPAL, qui gère le parc, et la CCMP, pour les militaires qui assureront la surveillance et le contrôle à pied, à vélo ou en voiture....

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here