Le département prépare un été de vélo : bientôt le Tour de France

0
79

Entre début juillet et fin août, trois épreuves cyclistes auront pour cadre le département de l’Ain. Deux d’entre elles se tiendront entre la Plaine de l’Ain et le Bugey.

L’Ain se veut comme le royaume de la petite reine et s’en donne les moyens. Cet été 2021, quatre courses traverseront le département. Les professionnels, comme les amateurs et les spectateurs, trouveront de quoi satisfaire leur appétit. D’abord, le 3 juillet, le Tour de France fera étape dans le Haut-Bugey avec une huitième journée entre Oyonnax et le Grand Bornand. Une mise en jambes au bord des routes ou derrière son écran, qui sera suivie d’une épreuve ouverte à tous, mais néanmoins musclée : l’Aindinoise. Cette cyclosportive de 108 km est basée sur l’étape mythique du tour de France 2020, au cours de laquelle les coureurs étaient partis à l’assaut du Grand Colombier en empruntant auparavant la Selle de Fromentel, le col de la Biche. Soit 3.470 m de dénivelé. Le 17 juillet, tout à chacun est invité à en faire autant, selon 12 catégories hommes et femmes dès 17 ans. Les moins sportifs pourront même être aidés par une assistance électrique lors d’un parcours dédié de 48 km et 1.600 m de dénivelé.
Le Tour de l’Ain suivra du 29 au 31 juillet. La première étape de 141 km entre le Parc des Oiseaux et Bourg-en-Bresse traversera brièvement notre territoire au Montellier. La seconde, au départ de Lagnieu pour arriver à Saint-Vulbas, offrira une boucle de 136 km pour une mise en valeur de la Plaine de l’Ain et du Bugey. Avec une succession d’ascensions comprenant la côte de Corlier, les cols de Ballon, d’Ordonnaz et de Portes, la moyenne montagne sera à l’honneur pour s’achever sur une arrivée rapide, un scénario “propice aux échappées” comme l’a décrit le coureur aindinois Pierre-Luc Perichon. La troisième étape se jouera entre Izernore et Lelex Monts-Jura, avec des montées et des descentes spectaculaires. Situé trois jours après la fin du Tour de France, cet événement, inscrit au calendrier des courses internationales, sera télévisé et suivi d’une journée cyclosportive le 1er août.
Enfin, le Tour de l’Avenir clôturera la saison avec une septième étape 100 % Aindinoise. Annulé en 2020 en raison de l’épidémie, son tracé a été repris dans les grandes lignes pour 2021. Réservé aux moins de 23 ans, le tour de France des jeunes proposera un parcours de 100 km entre Saint-Vulbas et le Grand Colombier. Il fêtera ses 60 ans cette année.
Tous ces événements seront bien sûr soumis aux contraintes sanitaires en vigueur au moment de leur déroulement. Mais l’on souhaite qu’ils nous permettent de retrouver la saveur perdue des fêtes populaires…
C.B.

Montez le Grand Colombier une fois par mois

Les jambes vous démangent ? Le Grand Colombier s’ouvre à vous une fois par mois durant tout l’été, pour des montées libres et gratuites. Partez sur la route du Tour de France les samedis 12 juin, 10 juillet, 14 août et 11 septembre en 7h et 15h. Depuis Culoz, les 18,3 km pour atteindre le sommet du colosse du Bugey seront réservés aux cyclistes. Pour prendre quelques forces avant de s’attaquer au dénivelé moyen de 6,9 %, avec un maximum de 14 %, un accueil café est proposé à la maison du vélo de Culoz. À l’arrivée, les heureux grimpeurs recevront un diplôme et un souvenir offerts par les Fêlés du Grand Colombier et le département.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here