Questions à… Hervé Strobel, coach sportif

0
169

Durant plusieurs années, Hervé Strobel a été cadre dans l’industrie chimique. Suite à une reconversion professionnelle, il est depuis 2015 un coach sportif qui sait communiquer sa passion auprès d’un public très large et varié.

Hervé Strobel quel est votre itinéraire professionnel ?
Je suis né à Tonnerre, une petite ville de l’Yonne au milieu des vignobles de Bourgogne. Titulaire d’un DEA en chimie analytique, j’ai occupé un poste d’encadrement au sein du groupe BASF jusqu’en 2015. Et c’est justement en 2015, dans le cadre d’une reconversion professionnelle, que j’ai décidé de devenir coach sportif indépendant. Mon rayon d’action se situe à environ 30 km autour de Tramoyes.

Qu’est-ce qui a motivé votre reconversion ?
Après plus de 20 ans dans l’industrie, le site de l’entreprise qui m’employait fermait ses portes au profit d’un autre site en Lorraine avec plus de 120 salariés concernés par un plan social. Une question s’est posée à moi : à 48 ans devrais-je continuer ma carrière dans la chimie ou alors partir pour un nouveau projet dans le domaine du sport ?
Le sport et ses valeurs ont toujours fait partie de ma vie. J’ai senti qu’il fallait que je saisisse cette “opportunité” pour, d’une part, voler de mes propres ailes, et d’autre part, créer une activité “passion”. En terme de timing, toutes les conditions étaient réunies pour m’engager dans cette nouvelle aventure sans “risque majeur”. 

Quel est votre public ?
C’est un large public. Il y a les enfants (école de tennis particulièrement), les ados et jeunes adultes qui recherchent la performance, et aussi les adultes pour la remise en forme.
Je travaille aussi avec les entreprises et leurs salariés, notamment pour leur apprendre les gestes et postures (lutte contre les troubles musculo-squelettiques, absentéisme, prise en compte du bien-être au travail…) Un public plutôt féminin et aussi des seniors en association pour du fitness, de la gym douce et de la relaxation. 
Les particuliers pour une remise en forme, une perte de poids, une adaptation sportive à une pathologie chronique ou “passagère”, une préparation physique spécifique dans l’objectif d’une formation (gendarmerie, armée, pompier…) ou pour une compétition en vue (marathon, vélo, trail, foot, tennis, haltérophilie…) F.C.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here