Les barbelés de la discorde retirés à Thil

0
824
Aujourd'hui retirés, les barbelés avaient été installés entre l'aire de grand passage et l'entreprise limitrophe

Les barbelés installés sur un côté de l’aire de grand passage destinée aux gens du voyage entre Thil et La Boisse ont entraîné une polémique relayée au niveau national. Les élus se défendent de toute intention malveillante.

Des barbelés sur l’aire d’accueil de grand passage des gens du voyage à Thil, comparés aux mauvaises heures de la Déportation lors de la Seconde Guerre Mondiale : l’avocat marseillais Olivier Le Mailloux utilisait des mots forts pour décrire les aménagements réalisés autour de l’aire située entre Thil et La Boisse. “On se croirait à Alcatraz” résume l’une des utilisatrices des lieux depuis la fin de semaine dernière.


Une polémique qui n’a cessé d’enfler en un week-end


L’ouverture de l’aire de grand passage s’est faite par une polémique qui n’a cessé d’enfler tout au long du week-end de l’Ascension. Dans les faits, les travaux d’aménagement sont à peine terminés. Outre la voirie goudronnée, l’installation de logettes pour l’électricité et l’approvisionnement en eau, le site, a été sécurisé. À l’ouest du site, en proximité de l’entreprise de logistique...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here