Christophe Brossier, directeur de Lilô: “On ne va pas rouvrir en pleine charge”

0
390
Les bassins de Lilô pourraient de nouveau accueillir les baigneurs le 9 juin

Le directeur de l’espace aquatique Lilô, Christophe Brossier: évoque la réouverture prochaine de Lilô et l’organisation de celle-ci dans nos colonnes.

Les terrasses vont pouvoir se remplir de nouveau, qu’en est-il des bassins de Lilô ?
Si tout va bien, on aura une réouverture au grand public le 9 juin pour la piscine, dont les horaires seront indiqués sur notre site Internet. Pour les écoles de natation, c’est-à-dire le jardin aquatique, pour les 4 – 6 ans, l’école pour les enfants au-dessus de 6 ans et les cours de natation pour adultes, elles reprendront du 19 mai jusqu’au vendredi 2 juillet inclus. Nous appliquerons les horaires d’été à compter du samedi 3 juillet, à savoir une ouverture en continue de 10h30 à 19h00 tous les jours.

Quid du programme au 9 juin alors ?
Malheureusement, les décrets ne sont pas sortis. On doit rouvrir au 9 juin mais comment ? On ne sait pas, ce sera limité ou pas limité ? On est dans le flou. On commence à avoir des perspectives… On va rouvrir l’intérieur pour démarrer avec quelques activités mais on ne va pas rouvrir en pleine charge, surtout qu’on a perdu quelques abonnés. À la réouverture, on proposera de l’aquacycling et de l’aquagym mais tout est au conditionnel : si tout repart normalement ça se fera.

Prévoyez-vous un protocole sanitaire ?
On va démarrer avec un protocole sanitaire, oui. Après sept mois de fermeture dû au covid, on ne peut pas redémarrer sans rien. Même si ça ne nous l’était pas demandé, il le faut pour rassurer la clientèle. On redémarre en espérant que les gens reviennent et déjà on va conserver le sens de circulation.

Quelle est la perte enregistrée sur les abonnements ?
Sur les abonnements, on a 30 à 50 % de désinscription.
“On a encore besoin de maitres nageurs et d’un agent d’entretien”


Qu’en est-il du personnel de l’espace aquatique? Allez-vous recruter ? Les effectifs ont été conservés ?
On a quelques CDD qui se sont arrêtés, mais la quasi totalité des salariés est encore là. Ils sont contents de reprendre parce qu’ils en ont marre. On a commencé le recrutement pour cet été, on a encore besoin de maîtres nageurs et d’un agent d’entretien pour un poste durable qui est toujours à pourvoir.

K.P.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here