Meximieux/Lagnieu : comment ces petites villes vont-elles devenir grandes ?

0
1407
L’État, les communes de Lagnieu et Meximieux, et la communauté de communes de la Plaine de l’Ain se sont engagés dans le contrat des Petites Villes de Demain

Les communes de Lagnieu et Meximieux se trouvent actuellement dans une phase charnière de leur évolution. Toutes deux doivent repenser leur mode de fonctionnement alors que leur population croit et demande de nouveaux services.

Quel sera le visage de la Plaine de l’Ain dans 10-15 ans ? Si Ambérieu-en-Bugey a particulièrement grossi ces dernières années, Lagnieu et Meximieux caracolent aujourd’hui en tête en terme de croissance démographique du territoire. Toutes deux chef-lieu de canton, elles occupent une position centrale, mais connaissent une pression forte venue de la Métropole lyonnaise, une pression encore accentuée depuis le confinement. Elles doivent aujourd’hui gérer la transition de petite ville rurale et ouvrière à territoire urbain; tout en préservant leur cadre de vie et en offrant de nouveaux services.
Cette équation complexe à résoudre se pose dans une multitude de territoires français. L’État a souhaité les accompagner en lançant un appel à projet baptisé “Petites Villes de Demain.” 1.000 binômes communes-intercommunalités ont été choisis pour bénéficier d’un accompagnement et de 3 milliards d’euros mobilisés sur les six prochaines années, soit le temps du mandat. Concrètement, Lagnieu et Meximieux bénéficieront d’un poste de chargé de mission subventionné à 75 % par l’État. Les financements...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here