D’une coopérative à l’auto-suffisance en énergie ?

0
143

Une coopérative citoyenne s’apprête à voir le jour pour la production d’une énergie verte. Les habitants voulant s’investir sont invités à se faire connaître et le maire, Xavier Deloche, ambitionne un cap d’ici dix ans : l’auto suffisance de la commune.

Au début du mois d’avril, Xavier Deloche, maire de Tramoyes, annonçait la tenue d’une visioconférence visant à définir les contours d’une création de coopérative citoyenne pour la production d’une énergie verte en Dombes et sur la Côtière. Interrogé, le premier édile tempère tout en enthousiasmant : “On est vraiment au tout début. L’énergie est là, maintenant il faut avancer”. Un axe porte sur le photovoltaïque, “une démarche a été entreprise par le groupe d’économie solidaire Val Horizon de Trévoux qui travaille jusqu’à Tramoyes. Aujourd’hui, plusieurs citoyens nous ont interpellés pour créer une coopérative d’énergie renouvelable”. Car à l’heure actuelle, “rien n’existe, en tout cas pas sur la Côtière ou en Dombes”. Au total, seize personnes ont répondu présentes pour cette visioconférence.
“Tout le monde est d’accord pour y aller, chacun avançant sur un sujet particulier”. Xavier Deloche détaille d’ailleurs son rôle : “En tant qu’élu, j’ai indiqué que pour la CCMP, avec le Plan Climat Air-Énergie Territorial, c’est une de nos priorités, avec Les Energies de l’Ain [basé dans la Plaine de l’Ain, ndlr] également, tout cela est complémentaire”. Une question demeure : faut-il créer une société nouvelle de citoyens ou celle de la Plaine de l’Ain pourrait venir jusqu’ici ? “Ils nous ont répondu que ça faisait loin. Ils ont fait une exception pour Chalamont et Châtillon, comme rien n’existait, mais ici ça fait vraiment trop loin, même par rapport à leurs statuts”. Une seconde réunion devait se tenir pour définir “les limites géographiques pour chaque société”. La nouvelle entité gérerait les territoires de la Dombes et de la Côtière et toute personne souhaitant prendre part à cette initiative est invitée à prendre contact soit avec le siège de la CCMP, soit avec la mairie de Tramoyes pour les Tramoyens. Xavier Deloche va plus loin en dressant un cap d’ici dix ans : “être en auto suffisance”. Pourquoi ? “Parce que quand je vois l’évolution des matières premières, ce sera toujours plus cher. La prochaine étape c’est l’énergie renouvelable par nous-mêmes pour nous-mêmes”. K.P.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here