Équipe de France, Jeux Olympiques : c’est parti pour les qualifs avec le bronze pour Carole Bouzidi

0
424
Carole Bouzidi a décroché le bronze lors de sa première sortie en compétition qualificative. Une belle perf, qui risque cependant d’être un peu juste pour intégrer le circuit international

C’est donc reparti pour les compétitions de kayak avec les Championnats de France Élite. Le club d’Ambronay a déjà engagé plusieurs compétiteurs, avec un podium décroché par Carole Bouzidi. Ce fut plus compliqué pour l’ancien vainqueur de la Coupe du monde, Étienne Daille, qui n’a pas réussi à trouver ses marques. Le club attend maintenant l’entrée sur les bassins de sa petite perle, Phénicia Dupras.

Une des premières compétitions de la saison avait lieu dernièrement pour les kayakistes d’Ambronay, avec les championnats de France Élite de slalom senior 2021 sur le futur bassin Olympique de Vaires-sur-Marne. Une épreuve à enjeux puisqu’elle permettait de sélectionner l’équipe de France pour les échéances internationales. Deux tickets par catégorie étaient à pourvoir, le premier ticket pour les jeux olympiques ayant déjà été attribué lors des piges Olympiques à Pau en octobre. la compétition a débuté le mercredi 21 et s’est terminée le dimanche 25 avril. Trois courses au programme ont permis de départager les meilleurs bateaux. Deux athlètes du club de la Vallée de l’Ain étaient présents, avec le soutien de Michaela et Jérôme Daille. Finalement, Carole Bouzidi a accroché le podium, grâce à une navigation d’une régularité exemplaire. Une belle performance, qui cependant, ne sera probablement pas suffisante pour gagner son ticket pour les compétitions internationales. Étienne Daille qui n’a pas réussi à bien s’exprimer sur l’eau, se classe quant à lui 18ème.
À noter que Titouan Dupras sera présent aux jeux Olympiques de Tokyo en tant qu’entraîneur pour accompagner le jeune marocain Mathis Soudi, qui défendra les couleurs du Maroc en kayak
Du côté de la descente, Phénicia Dupras qui a rejoint le pôle France de Toulouse débutera sa saison à partir de la semaine du 10 mai. Elle visera évidemment une nouvelle place au sein de l’équipe de France et pourra défendre son statut de championne du monde 2019 en K1 Sprint, à la Seu d’Urgell. Les courses de sélections auront lieu sur le bassin artificiel de Pau pour le sprint et sur une rivière des Pyrénées-Atlantiques pour la course de classique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here