Élise Rousselot et Tom Silvestre : un duo d’ébénistes d’art

0
371
La banque d’accueil du nouvel office de tourisme a été réalisée en pins du Jura

Élise et Tom ont créé la SAS Silvestre et Rousselot et se sont installés en décembre 2020 dans la pépinière d’entreprise NOV&CO, afin de mettre à l’honneur l’ébénisterie contemporaine et les créations d’art.

C’est un savoir-faire rare qui a trouvé refuge depuis quelques mois dans la pépinière d’entreprises Nov&Co, : celui d’ébéniste d’art. Élise Rousselot et Tom Silvestre sont arrivés ici après deux parcours différents, mais une même motivation. La première a stoppé ses études d’architecture pour passer un CAP d’ébénisterie, puis son diplôme de métier d’art (DMA). Elle a suivi sa formation chez Moissonnier, une entreprise implantée depuis le XIXème siècle et spécialisée dans la copie revisitée de meubles anciens, avec des patines très contemporains. Tom a suivi un cursus plus traditionnel et a passé son DMA après un bac pro de menuiserie.
Ces deux ébénistes proposent des projets sur mesure, tant aux entreprises qu’aux particuliers et reconnaissent que “ça commence bien”. Ils ont un credo : “Nous n’utilisons que des essences régionales, soit du Jura, soit des forêts de Besançon. Nous travaillons donc le chêne, le sapin, le hêtre, le frêne, l’orme, le sycomore, le noyer. Cela permet de jouer sur la diversité du bois, certains plus durs, d’autres, plus tendres. En effet, chaque bois a sa particularité et nous utilisons beaucoup d’huile écologique et seulement du vernis à l’eau”. Parfois, ils vont chiner sur le Bon coin. “On y a trouvé, par exemple, des plateaux en vieil orme. Quant au bois exotique, on ne l’utilise que si on le récupère chez des clients.” On l’aura compris, ce n’est pas la peine de leur demander de la copie d’ancien, le cœur de leur métier, c’est la création et l’ébénisterie contemporaine. “Par exemple, pour un client on a fait une table en forme de vague. Quand un client nous demande une création, on discute avec lui et on l’aide à clarifier sa démarche. Les gens apprécient d’avoir une pièce unique”. Quand l’office de tourisme leur a demandé de créer une banque pour ses nouveaux locaux, ils ont eu trois semaines seulement pour concevoir la banque, les bancs, et les étagères. Ils précisent : “On a travaillé avec une designeuse plasticienne, d’après photo et on a créé autour de cette ambiance. La banque est huilée avec une huile qui réagit à la cellulose du bois, 100 % écologique et le plateau est en Valchroma, un dérivé du bois”. Après cette commande, les bons retours leur ont permis de s’offrir de nouvelles machines pour travailler le bois. Élise et Tom expliquent : “Nous sommes actifs sur les réseaux sociaux, nous postons des expos de nos œuvres sur Instagram et sur notre site Internet. Avec la crise sanitaire, les gens ont envie d’avoir de la qualité chez eux et sont très ouverts à nos créations contemporaines qui sont des pièces uniques. Nous sommes très satisfaits des résultats de notre collaboration et d’avoir créé notre société.R.P.

https://www.silvestreetrousselot.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here