À 18 ans, son permis suspendu, il commet deux délits de fuite en deux semaines autour de Montluel

0
256

Les gendarmes sont venus cueillir le mis en cause lundi 26 avril au matin.

Voilà un jeune permis qui possède déjà un lourd passif en moins d’un an : cet individu a été condamné en février 2021 à une suspension de permis suite à un refus d’obtempérer. Ce qui ne l’a visiblement pas gêné, puisqu’il n’a pas hésité à reprendre le volant depuis. À Lons-le-Saunier d’abord, dans le Jura, où il a été signalé par les forces de l’ordre locales pour le même fait. Puis autour de Montluel : le 6 avril, les gendarmes le repèrent au volant sans ceinture. Lorsqu’ils lui font signe de s’arrêter, le jeune homme refuse le contrôle, prend un rond-point à l’envers, grille des stops… et sème les militaires, qui relèvent toutefois la plaque. Le 17 avril, à l’intérieur du même véhicule, à nouveau le conducteur circule sans ceinture sur la route de Thil à Montluel. À nouveau, il prend la fuite, roulant à contresens… les gendarmes décident de ne pas le poursuivre, cela devenant trop dangereux. Néanmoins, le client est localisé et il a été réveillé lundi 26 avril, à 8 heures du matin, à La Boisse pour être placé en garde à vue. Il est convoqué devant la justice pour les multiples délits précités, ainsi que la consommation de stupéfiants et la non-mutation de carte grise.


Sous cannabis, il s’engage dans une course-poursuite à Béligneux

Ce cas n’est pas isolé à Montluel, puisque le 21 avril, un autre conducteur a tenté de fuir le contrôle qui était mené sur la D1084 à Béligneux. Lorsque les gendarmes ont fait signe à la voiture de s’arrêter, celui-ci a forcé le passage pour s’engouffrer jusque dans la zone industrielle des 2B, à vive allure, non sans avoir percuté un autre véhicule dans sa course. Coincé au bout d’un parking, il a été contraint de se stopper. Placé en garde à vue, ce trentenaire, originaire de Rillieux-la-Pape était sous l’emprise de stupéfiants et détenait une petite quantité de résine sur lui. Le contrôle technique de son véhicule n’avait, par ailleurs, pas été effectué. Son permis a été retiré et il est convoqué en justice pour l’ensemble de son œuvre.


Accident matériel, alcool et cocaïne à Dagneux


Même punition pour un quadragénaire originaire de Bressolles à l’origine d’un accident matériel le 15 avril dernier sur la route de Genève à Dagneux. L’homme avait percuté un véhicule en stationnement, alors qu’il était à la fois sous l’emprise de stupéfiants et de l’alcool. L’éthylomètre a grimpé jusqu’à 1,82 mg d’alcool par litre d’air expiré (contre 0,25 mg toléré), tandis que le dépistage a révélé la consommation de cocaïne.
Enfin, un conducteur Dagnard de 24 ans a été intercepté au rond-point des Princes, sous l’emprise de stupéfiants, samedi 24 avril dans l’après-midi. La rétention de son permis de conduire a été effectuée sur place.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here