50 km de course dans le rayon des 10 km ? Maxime Boulet relève le challenge !

0
393
Maxime Boulet à l’arrivée, à Bourg-Saint-Christophe

Maxime Boulet, qui a eu ses 29 ans ce mardi 20 avril, est originaire de la Côtière où ses parents sont toujours domiciliés. Il a ainsi habité dans sa prime jeunesse à Dagneux donc, mais également à Saint-Maurice-de-Beynost ou encore aux Échets. Il est enfin à l’origine d’un défi original : courir 50 km dans le rayon des 10 km imposé par les règles actuellement en vigueur.

Qui êtes-vous en quelques mots ?
Je suis responsable commercial dans le domaine de la location de matériel de cinéma, en région parisienne. Je suis par ailleurs passionné de sport. C’est d’ailleurs dans le domaine de l’organisation d’événements sportifs que je suis en train de me reconvertir. J’espère pouvoir exercer cette nouvelle profession au plus vite, quand la crise sanitaire sera derrière nous. En plus de ce changement professionnel, je prépare également mon déménagement : je viens en effet m’installer dans la région d’ici quelques semaines.

Pourquoi ce défi original ?
J’ai trouvé amusant de mieux découvrir la région en me fixant comme contrainte de respecter la règle des 10 kilomètres autour de chez mes parents. J’aime la course à pied : on s’est donc fixé sur un défi de 50 km en partant du Mas Rillier et en terminant à Bourg-Saint-Christophe. L’idée était aussi de me tester ; je n’avais jamais couru plus de 23 km auparavant. Cela m’a aussi permis de vérifier que j’en étais capable. Et puis nous nous sommes bien amusés mes proches et moi à préparer ce défi insolite.

Et du côté de la performance elle-même, un petit bilan ?
C’est plutôt satisfaisant. Bien mieux que ce que j’espérais en tout cas. Je suis parti à 8 h 20 pour une arrivée à Bourg-Saint-Christophe à 15 h 20. J’ai dû emprunter des routes tout au plus sur 5 % du parcours, tout le reste était en chemin ce qui était très agréable. Mon temps global est de 6 h 56 min pour faire les 50 km dont 50 minutes de pause au total sur les trois ravitaillements. Mes proches assuraient le côté logistique, me suivaient, m’encourageaient et m’ont permis de me ravitailler dans de bonnes conditions. Ils ont pu prendre pas mal de photos également. Merci à eux car sans leur accompagnement cela aurait été difficile de réaliser ce petit défi dans d’aussi bonnes conditions. Autre précision chiffrée : 1.575 mètres de dénivelé positif. Ce n’a pas été facile mais je suis vraiment ravi et satisfait d’avoir pu réussir ce challenge personnel. B.P.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here