Un an de prison après des insultes à la mairie

0
325

Le maire de Montluel, au nom de la ville, et la directrice générale des services avaient déposé plainte après des faits commis en juin 2020.

« Fils de p…, racistes, s……”, c’est un florilège de noms d’oiseaux qui étaient sortis de la bouche d’un habitant de Montluel à plusieurs reprises à la mairie entre le 25 et le 29 juin. Ces mots s’adressaient à un adjoint au maire, ainsi qu’à du personnel communal. Dans la foulée, des plaintes avaient été déposées par le maire, au nom de la commune, et par la Directrice Générale des Services, elle-même visée. Le mis en cause, âgé de 50 ans, était convoqué devant la justice le 22 janvier. Il a été condamné à douze mois de prison, la décision a été notifiée ces derniers jours aux différentes parties. Le maire de Montluel, Romain Daubié, s’est félicité de cette condamnation via sa page Facebook, dans une publication titrée : “Quand la justice fait son travail, il faut le dire.” Il conclut ainsi : “Partout en France, il ne faut jamais que des personnes, en particulier des agents du service public ou des élus baissent les yeux ou acceptent ce type de comportement. Les menaces, les insultes ne gagneront pas à Montluel contre moi.”
Le quinquagénaire est toutefois incarcéré depuis début février, puisqu’il a été placé en détention provisoire à l’issue d’une autre garde à vue, en février. En effet, il avait également partagé son verbiage fleuri ainsi que des menaces de mort dans l’Yonne, à l’encontre de policiers, d’agents du conseil départemental, mais aussi de son propre fils et de son ex-compagne. C.B.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here