Le nouveau magasin de producteurs devrait ouvrir en juin

0
1206
Les travaux de finition sont en cours dans la surface de vente qui sera ensuite aménagée par les producteurs

Après plusieurs mois de travaux, le « Bocal » (pour les agités du bon et du local), devrait ouvrir au cours du mois de juin 2021 sur la commune de Saint-Sorlin-en-Bugey. Émilie Manos, présidente de l’association vient de le confirmer. Les producteurs devraient réceptionner les clés mi-mars, mais il restera l’ensemble de l’aménagement intérieur à effectuer avant de recevoir les premiers clients.

Difficile de ne pas le voir. C’est en bordure du vaste giratoire de Lagnieu-St-Sorlin, que le point de vente collectif de producteurs locaux s’installe, et petit à petit, les travaux se terminent. Pour rappel, ce terrain appartient à la Communauté de Communes de la Plaine de l’Ain et sera loué à la SAS “l’Ain’en ferme” qui devrait regrouper 13 agriculteurs. Il sera couplé à un point d’information touristique et à une aire de covoiturage de 23 places sur une surface totale de 8.000 m2 environ. Le site n’a pas été choisi par hasard et est tout à fait stratégique, puisqu’il circule ici environ 10.000 véhicules par jour, dont beaucoup d’employés du PIPA et de la centrale. C’est le cabinet Mégard de Châtillon-sur-Chalaronne, qui a conçu le bâtiment, fait de charpentes en bois et de larges baies vitrées. Mais les producteurs qui se sont investis dans sa conception également. Il est composé d’une salle de stockage, de trois chambres froides, d’un espace de vente de 200 m2 environ et d’un quai de chargement. “Les clés devraient être remises mi-mars, il restera ensuite tout l’aménagement intérieur, les banques réfrigérées, l’ameublement, et à réfléchir ensemble à créer une ambiance intérieure” explique Émilie Manos, la présidente de l’association. En ce qui concerne l’organisation, elle précise : “Il y a aura toujours un producteur présent. Évidemment, cela demandera à chacun de se former, et pour les clients, il faudra sans doute un peu de patience au début…” Mais le jeu en vaut la chandelle, puisqu’ici, chacun pourra acheter en circuit court des produits du terroir. Le coût de ce projet avoisine tout de même les 600.000 euros. Des subventions ont néanmoins été glanées à hauteur de 40% environ. La SAS “Ain’en Ferme” devra s’acquitter d’un loyer mensuel de 1800 euros environ. Quant aux aménagements extérieurs, il faudra compter encore 140.000 euros d’investissement. On y trouvera des tables pour se restaurer, un garage à vélo équipé d’accessoires de rechargement pour les vélos électriques, et des sanitaires. L’Office de tourisme Pérouges Bugey Plaine de l’Ain pourra également y promouvoir le territoire et ses animations lors de la période saisonnière. Les jours d’ouverture devraient être, à priori, du mercredi au samedi, en espérant que rien ne vienne désormais ralentir la fin du chantier pour l’ouverture en juin. “On croise les doigts ! » conclut Émilie Manos.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here