Équipé d’un “décontaminateur” il demande à rouvrir son restaurant

0
202
Dan Garçin, à gauche, avec le "fameux" décontaminateur

De nouveau fermé depuis le mois d’octobre, le restaurant « Le Jardin des Saveurs » à Saint-Vulbas, s’est rabattu comme beaucoup d’autres sur la vente à emporter. Un concept qui permet de ne pas rester les bras croisés mais qui ne fait pas recette. Pourtant, ici, on s’est équipé dès que possible d’un système de décontamination de l’air ambiant. Mais malgré de multiples démarches, les autorités font la sourde oreille…

C’est un restaurateur agacé que nous avons rencontrons dernièrement. Dan Garçin, co-gérant du “Jardin des saveurs” avec Sébastien Fontaine depuis 2012, est très déçu après un premier week-end ou il a tenté à son tour de mettre en place la vente à emporter. Pour l’instant, le résultat n’est clairement pas au rendez-vous. “Nous avions prévu de la poule au riz sauce suprême, avec de la tête de veau pour commencer vendredi, et nous n’avons vendu que quelques parts. Pareil pour les burgers… On lit sur notre page Facebook mais aussi sur notre site internet que les clients sont ravis, mais malheureusement on ne pas grand monde…C’est encore un coup au moral…On va peut-être essayer encore le week-end prochain, mais si cela ne marche pas, on abandonnera, cela ne sert à rien !” déplore Dan Garçin, qui comme les autres, rêve de renouer avec sa clientèle habituelle.
Mais sa colère n’est pas tournée uniquement sur cette problématique, elle est bien plus profonde et teintée d’incompréhension face aux mesures imposées : “Avant que l’on nous impose de refermer, nous avions pris des solutions radicales. On s’était mis en rapport avec la société IDR Groupe de Lagnieu, afin d’équiper notre établissement avec des outils de purification et de désinfection grâce à l’achat d’un décontaminateur à l’ozone. On avait beaucoup communiqué à ce sujet, et les retours étaient positifs, les clients étaient rassurés de savoir que nous étions très vigilants au sujet de leur sécurité. On a tout de même investi pour plus de 2500 euros de matériel, sans compter le gel, la signalisation…”
La suite, tout le monde la connaît. Malgré leur dispositif de décontamination, comme les autres, le restaurateur villibadois a été contraint de baisser son rideau. Ici, on ne comprend toujours pas pourquoi cet acharnement : “On aimerait au moins pouvoir ouvrir le midi. Nous avons des clients d’entreprises, qui ne peuvent même pas sortir ou déjeuner avec leurs clients, ce serait déjà un début. On a écrit à Laurent Wauquiez dès le mois de novembre pour lui faire part de nos difficultés et du fait que nous étions équipés, à ce jour nous n’avons aucune réponse… Le député Damien Abad lui aussi a reçu la missive en fin d’année, depuis on communique régulièrement avec lui, il est très sensible à notre désarroi”.
Alors que la Région a fait équiper certains établissements scolaires et certaines cantines de ces mêmes appareils qui assainissent l’air ambiant, en vantant les mérites de ce dispositif, Dan Garçin ne comprend toujours pas pourquoi lui ne pourrait pas rouvrir “Pourquoi au lieu de nous donner des aides dérisoires qui ne couvrent même pas nos charges, et qui à la longue coûteront bien plus cher, on ne subventionne pas les restaurants pour s’équiper et leur permettre de rouvrir ? Tout le reste, c’est de la com. Il nous faut maintenant des actions concrètes, on s’éteint à petit feu…”
Malgré tout, Dan Garçin et Sébastien Fontaine sont présents dans leur restaurant tous les jours. Ils expliquent en avoir besoin moralement : “on s’occupe, on se bat. Vous savez, ce restaurant a été construit pour nous, et on faisait plus de 80 couverts chaque jour. On tient mais il ne faudra pas que cela dure davantage. Aujourd’hui, on a cinq salariés au chômage partiel qui n’ont aucune garantie sur leur maintien de salaire chaque mois puisqu’on est dépendant des annonces faites par le Gouvernement. On a été ouverts que 5 mois l’année dernière…Il est venu temps de trouver rapidement des solutions pour sortir de cette spirale”.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here