La Préfète est venue inaugurer la Maison France Services

0
339
Lors de cette inauguration, les intervenants ont salué le travail “remarquable” effectué par Anaïs Saurat (ici tout à gauche) qui a su créer un lien de confiance avec la population

C’est en présence de Catherine Sarlandie de la Robertie, préfète de l’Ain, du sous-préfet de Belley, François Payebien, de Damien Abad, de Jean-Louis Guyader, d’Olivier de Vesvrotte (directeur d’Alpha 3 A) et des représentants des organismes partenaires, qu’a été inaugurée dernièrement la Maison France Services à Saint-Rambert-en-Bugey.

Dans son message d’accueil, Gilbert Bouchon a retracé brièvement l’historique de la création du centre social en 2005, suivie 11 ans plus tard, en 2016, par l’ouverture d’une MSAP (Maison de Services au Public) suite à la signature d’un contrat de territoire. Une MSAP, née sous l’impulsion de Liliane Blanc-Falcon alors présidente de l’intercommunalité locale et de la sous-préfète Pascale Préveirault. La MSAP depuis octobre a été labellisée “Maison France Services”. Ce label national obéit à un cahier des charges très précis et s’obtient après un audit effectué à partir de critères sélectifs. Il permet d’élargir la gamme de services proposés, grâce à neuf opérateurs partenaires : Pôle emploi, la Poste, La Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse, la Caisse Nationale d’Assurance Maladie, la Caisse d’Allocations Familiales, la Mutualité Sociale Agricole, et 3 administrations : les finances publiques, le ministère de l’intérieur par le biais de l’ANTS permettant l’obtention de cartes grises, permis de conduire, et le ministère de la justice (accès aux droits..).
La Maison France Services est située dans les locaux du centre social, structure gérée par Alpha 3A, et deux agents en charge de l’accueil du public, afin d’aider les usagers dans leurs démarches administratives auprès des organismes partenaires. Ils guident également les personnes ne maîtrisant pas les basiques du numérique, ou ne possédant pas de matériel informatique.
Il s’agit donc d’un véritable service de proximité proposant un accompagnement administratif mais également social auprès des usagers. Depuis son ouverture en 2016 le nombre de ces usagers ne cesse de croître, et chaque vendredi, une permanence est assurée à la mairie de Tenay.
Onze MSAP ont désormais été labellisées “France Services” dans l’Ain et l’objectif de l’État est d’en proposer 23 dans tout le département, soit une par canton, a précisé Mme la préfète.
À Saint-Rambert-en-Bugey, Anaïs Saurat est l’élément essentiel de cette maison France Service. C’est elle qui a accueilli les premiers usagers, en 2016 lors de l’ouverture de la MSAP. Très vite elle a su instaurer un climat de confiance entre les usagers et cette nouvelle structure, et le bouche à oreille a rapidement fait le reste. Anaïs est désormais épaulée par Salima, une seconde agente d’accueil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here