Police municipale : le mariage reconduit

0
865
La convention a été renouvelée pour un an

C’est tout bénéf’ : depuis une année, Tramoyes dispose du service de la police municipale 25 heures par semaine. Le bilan après douze mois de fonctionnement est pleinement satisfaisant pour le maire de la commune Xavier Deloche : “À l’origine, nous avions un garde-champêtre puis un policier municipal qui a connu une évolution de carrière. Quand il est parti, on s’est demandé comment faire mieux avec moins. Pierre [Goubet, maire de Saint-Maurice-de-Beynost, ndlr] cherchait à étoffer sa police. [Par rapport à un poste de policier municipal], nous avons fait plus de 10.000 euros d’économie, et en échange nous avons quatre policiers qui passent 25 heures hebdomadaires sur notre territoire. Ca a tout changé. Comme en plus, en même temps, nous avons eu le changement de brigade de gendarmerie, nous avons tous les jours ou tous les deux jours, du passage “de bleu” sur notre commune. Tout est géré par la commune de Saint-Maurice-de-Beynost, qui dispose d’une vraie culture sur le sujet.


Des tâches au cœur du quotidien des habitants


Concrètement, la police municipale visite les commerces, les entreprises, intervient à la sortie de l’école, mais verbalise aussi quand...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here