La Région déploie de nouveaux dispositifs pour aider les petits commerces à vendre en ligne

0
459
Alexandre Nanchi, conseiller régional, Daniel Fabre, maire d’Ambérieu et Jocelyne Maulet, présidente d’Amblamex, ont présenté conjointement les dispositifs proposés pour venir plus particulièrement en aide aux commerçants qui s’engagent dans la “transition numérique”

C’est à Ambérieu-en-Bugey dernièrement, qu’Alexandre Nanchi, conseiller régional, a présenté le plan d’action de la Région en faveur du “E-commerce” de proximité en présence du maire ambarrois Daniel Fabre et de la présidente de l’association de commerçants “Amblamex” Jocelyne Maulet.

Concurrencer Amazon, au moins à l’échelon local, pourquoi pas ? Encore faudrait-il que les petits commerçants soient suffisamment armés pour offrir eux aussi une vitrine de leurs produits en ligne.
Le plan régional en faveur du E-commerce (commerce en ligne) de proximité a pour objectif d’aider dans l’urgence, les commerçants et artisans à traverser cette crise. Il s’agit plus précisément de les accompagner sur la voie d’un changement inéluctable, vers une nécessaire transition numérique. Des petites entreprises de moins de 10 salariés, des commerçants et artisans, sans ou avec point de vente, producteurs locaux faisant de la vente directe…Tous doivent pouvoir désormais s’offrir une visibilité sur Internet.
Alexandre Nanchi a donc confirmé qu’une aide financière leur serait allouée. Elle doit permettre de compenser des frais de création/refonte des sites internet ou de vente en ligne, l’accès à une “marketplace”, à un logiciel de création de sites en SaaS, des services de click and collect, de paiement en ligne, ou encore des campagnes de visibilité Internet.
Cette aide va se décliner par paliers ; 100% jusqu’à 500 euros, puis 50% jusqu’à 1.500 euros, cumulable avec 5.000 euros d’aides pour la vente à emporter. Elle s’adresse à tous les commerçants de proximité, avec ou sans point de vente (hors franchise), agriculteurs, éleveurs et viticulteurs, qui réalisent la vente aux particuliers, entreprises de moins de 10 salariés. Parallèlement, un autre dispositif a été mis en place sous forme d’aide à l’investissement, adapté plus particulièrement aux commerçants non sédentaires, y compris les agriculteurs dont l’activité de vente s’exerce sur les marchés. Cet autre soutien concerne l’investissement dans du matériel lié au commerce ambulant : camions, véhicules utilitaires ou réfrigérés, mobilier, matériel forain d’étal, balances, barnums, parasols, caisses enregistreuses. La subvention peut atteindre 10.000 euros, sur présentation de factures ou devis, le taux de subvention étant de 25%, avec effet rétroactif au 1er janvier 2020.
Enfin, une aide sur 5 ans, à taux zéro, (sans frais de dossier) de 3.000 à 20.000 euros est proposée. Elle s’adresse aux commerçants ressortissants des Chambres des Métiers et de l’Artisanat, et aux commerçants ressortissants des Chambres de Commerce et d’Industrie.

Pour en savoir davantage sur ces dispositifs, https://campusnumerique.auvergnefhonealpes.fr
Un dossier sur le plan d’action E-commerce est accessible sur la page d’accueil de la Région : www.auvergnerhonealpes.fr/dossier/17/24-dispositifs-d-aides-aux-commercants.htm
Enfin, retrouvez les fiches détaillées des aides sur le portail : https//ambitioneco.auvergnerhonealpes.fr/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here