“Mardi noir à Nantua”, quand l’histoire locale se raconte en bande dessinée

0
703
Fabien Tenand, présente la bande dessinée "Mardi noir à Nantua" 

La bande dessinée “Mardi noir à Nantua” est distribuée depuis quelques semaines dans les réseaux traditionnels de presse. Fabien Tenand, agriculteur, bien connu localement pour sa passion de l’histoire de la Seconde guerre mondiale, présente cet ouvrage pédagogique basé sur des faits réels.

Issu d’une vieille famille bugiste qui compte dix membres actifs de la Résistance et du maquis de l’Ain, Fabien Tenand, né en juin 1958 à Bourg-en-Bresse s’est tout naturellement intéressé à l’histoire. C’est même devenu une véritable passion lorsque ses parents, Fleurine et Alfred Tenand ont été décorés de la Croix du Combattant Volontaire de la Résistance. Auteur de nombreux écrits consacrés à la Résistance locale, il est également un membre actif de l’association des Amis du musée de la Résistance et de la Déportation de l’Ain et du Haut Jura.
C’est à ce titre, qu’il s’est impliqué dans la création et la promotion d’une bande dessinée intitulée “Mardi noir à Nantua”, dont les textes ont été rédigés par Pierre Mercier, en collaboration avec Swann Merrali. Cette bande dessinée relate la rafle du 14 décembre 1943. Ce jour-là, les Allemands débarquèrent à Nantua et emmenèrent 150 jeunes vers un funeste destin. 
Cette BD se veut évidemment pédagogique, puisqu’elle s’appuie sur des faits historiques réels recueillis lors de témoignages. Elle a été illustrée par Josselin Limon-Duparcmeur, jeune illustrateur lyonnais de 28 ans. Pour permettre la diffusion de cet ouvrage, plusieurs partenaires et collectivités se sont associés : le Conseil départemental de l’Ain, la municipalité de Nantua, l’Office National des Anciens Combattants, du Souvenir Français. Une souscription a également été lancée.
Cette bande dessinée est disponible dans la plupart des maisons de la presse de notre bassin de vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here