Lindab s’agrandit, une trentaine d’emplois créés d’ici septembre 2021

0
1773
Les travaux d’extension sont en cours

Avec la construction d’une extension de 7.200m2, la société Lindab implantée sur la commune de Montluel va doubler ses capacités et devrait créer près trente emplois d’ici l’an prochain.

C’est la plus grosse avancée de l’histoire de Lindab pour son siège montluiste en près de trente ans, convient son directeur administratif et financier, Bertrand Rivoire. Fabriquant et distribuant en France des solutions de ventilation et de traitement d’air pour tous les types d’habitations ainsi que pour les bâtiments commerciaux et industriels, la société Lindab est installée depuis 1992 à Montluel. Filiale d’un groupe suédois existant depuis les années 50, elle entame une nouvelle phase de son développement.

La relocalisation d’une ligne de production

L’entreprise a lancé début septembre la construction d’une extension de 7.200 m2 qui lui permettra de doubler la taille de son site, mais aussi de renforcer ses capacités industrielles et logistiques, grâce à la relocalisation d’une ligne de production de République Tchèque et le rapatriement de celle de leur site de Portes-lès-Valence. Un investissement de près de 7 millions d’euros qu’elle est fière d’avoir pu maintenir malgré la situation actuelle. Car, même si depuis le début de la crise liée au covid-19, l’importance de relocaliser l’appareil de production sur le territoire français est revenue dans les débats, ce projet n’est pas si récent, mais “cela a encore plus de sens maintenant” admet Bertrand Rivoire.
À Montluel, existaient déjà une chaîne de production et un entrepôt logistique qui permettaient de répondre aux besoins de la quinzaine d’agences affiliées du secteur. Mais, “après trente ans, on commençait à être à l’étroit.” Cette avancée dans ses capacités logistiques et industrielles est aussi doublée d’un objectif de modernisation des processus, en particulier avec l’installation d’une ligne automatisée au maximum pour passer le cap de “l’industrie 4.0.”
Après une première phase qui s’achèvera en mai 2021 pour démarrer une partie de cette activité, le chantier sera terminé en septembre 2021 avec près de trente emplois créés. Le rapatriement des unités de production du site de Portes-lès-Valence représente une quinzaine d’emplois, auxquels s’ajoutent une quinzaine de recrutement lancés dès le départ du projet. Dans les trois ans, encore une quinzaine d’autres postes devraient être ouverts sur le site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here