Un centre d’arts martiaux unique en France

0
178
Marcio Oliveira en action avec son préparateur physique Anthony Leite

Créé en septembre 2019, en lieu et place de l’ancien Coccimarket de la rue de Genève à Meximieux, le centre d’arts martiaux géré par l’association Team Oliveira (TO) Sport propose des cours de Mixed Martial Arts (MMA) sous la houlette de quatre coachs combattants professionnels. Un projet qui a vu le jour grâce à Marcio Oliveira, champion de MMA et partenaire d’entraînement de grosses pointures de la discipline telles Lyoto Machida ou encore Weber Almeida. Interview.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Marcio Oliveira, j’ai 33 ans et habite Bourg-Saint-Christophe. D’origine portugaise, je suis en France depuis 2012. Passionné par les sports de combat, j’ai fait mes premières armes au karaté où j’ai remporté cinq titres nationaux au Portugal avant de devenir combattant amateur de MMA. Je suis ensuite devenu combattant professionnel en France. Par ailleurs, je suis titulaire d’un Brevet Professionnel (BP) de préparateur physique. Ce BP me permet aujourd’hui de faire partie d’une grande équipe MMA au niveau international. Je suis le représentant en France d’International Association of Karaté Jutsu (IAKJ) sous la conduite de son entraîneur principal Vinicio Antony.

Comment est né le projet d’ouvrir un centre d’arts martiaux ?
À la base, j’ai toujours travaillé dans le milieu des arts martiaux. Dès l’âge de 16 ans, j’avais le statut d’athlète de haut niveau au Portugal. Avec l’âge, j’ai commencé à enseigner mon savoir-faire. Ce projet est donc une suite logique par rapport à tout ce que j’ai appris et acquis. Trois combattants professionnels sont à mes côtés pour enseigner le MMA.

Concrètement, que proposez-vous ?
En fait, le MMA est un sport très vaste qui intègre plein de disciplines. La caractéristique de base de TO Sport, c’est le karaté qui est directement connecté avec le MMA. On a une section “enfants” qui réunit près d’une quarantaine d’inscrits (dès 4 ans) au cours de MMA et une section “adultes” avec le lady boxe et le cours MMA qui rassemble 45 à 50 personnes.
On espère pouvoir démarrer bientôt un cours de jiu-jitsu brésilien.

Le protocole sanitaire n’est-il pas trop contraignant pour la pratique de vos sports de contact ?
On a souhaité vraiment investir pour assurer la sécurité de tous nos adhérents. On a notamment un détecteur de température faciale à l’entrée et une machine d’ozone qui désinfecte l’air. C’est un investissement très lourd. On a parfois des cours avec 30 enfants sur la même structure, on se doit donc d’être vigilant au niveau de l’hygiène.

La crise du Covid a-t-elle eu un impact sur la fréquentation de votre salle de sport ?
Comme tout le monde, on a été obligé de fermer nos portes au plus fort de la crise. Après le confinement, les gens étaient contents de nous retrouver et, mis à part le protocole, très peu de chose a changé dans notre fonctionnement.

L’image du MMA en France a été un peu décriée. Qu’en pensez-vous ?
Personnellement, je pense que c’est juste une question politique. La France a été le dernier pays en Europe à accepter le MMA alors que cela fait longtemps que tous ses pays frontaliers (Suisse, Italie, Espagne…) ont déjà ouvert la porte au MMA. Aujourd’hui, l’image du MMA est plus acceptée en France avec de grandes organisations mondiales à venir. Le public français va vraiment pouvoir découvrir ce qu’est le MMA.

Beaucoup de salles de sport se sont développées aujourd’hui. Qu’est-ce qui différencie votre établissement des autres ?
On attache une grande importance à la proximité des gens. On est présent, toujours à l’écoute des envies des clients. Le côté humain est essentiel.

Enfin, sur les premières affiches de présentation de TO Sport était inscrit “Meximieux va trembler”, votre structure a-t-elle réussi à faire trembler la ville ?
Oui, je pense (sourire). La structure de Meximieux est construite sur le même modèle de ce qui se fait en Californie. Lyoto Machida est représenté uniquement à Meximieux, et non à Lyon ou Marseille, c’est une fierté.

Renseignements au 06-65-49-16-76, 06-50-30-60-86 ou bien sur la page Facebook Team Oliveira.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here