On a vendangé au grangeon de la Triandine

0
134
ne tradition qui contribue aux échanges et à l’amitié...Même masqués !

Comme depuis de nombreuses années, la famille, des voisins et des copains se sont retrouvés au grangeon de la Triandine, afin de vendanger les quelques arpents de ceps de vigne qu’entretient avec amour et à longueur d’année, Laurent, le propriétaire des lieux.

La vingtaine de joyeux copains n’a pas eu à trop à forcer son talent pour venir à bout de la mission, et bien que pour certains la pente caillouteuse de la vigne paraît de plus en en plus abrupte d’année en année, en à peine une heure le raisin s’est retrouvé dans le pressoir du grangeon fonctionnant à l’huile de coudes.
Cette année, la qualité devrait être là, mais pas la quantité, car la récolte ne permettra pas dépasser environ 60 litres. D’après les œnologues amateurs munis de réfractomètre et de pèse moût, le précieux sang du terroir, devrait titrer dans les 13,5 degrés. C’est assez exceptionnel, mais la quantité ne suffira probablement même pas à contenter le petit besoin de soif de la famille et des copains.
Les vendanges se perpétuent en ce lieu depuis 1980. En 1990 ce fut une année record avec environ 500 litres de récolte. A contrario, 2016 fut une sombre année : pas de vendanges en raison des aléas climatiques et des maladies…
Quoi qu’il en soit, cette tradition est avant tout symbolique et contribue à sceller des liens d’amitié. C’est certain, les copains se retrouveront pour les vendanges 2021, avec ou sans masque, pour partager ces moments riches en échanges et en bonne humeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here