Il publie un recueil de nouvelles en soutien aux militaires

0
93

Membre des Brothers ln Arms (Military Moto Club), le Saint-Mauriot Pierre Bisbal vient de sortir l’ouvrage Quand les combats cessent, un recueil de nouvelles prenantes qui s’inscrivent dans deux époques : après l’Armistice de 1918 et après la Victoire de 1945. La totalité des droits d’auteur est reversée à l’association Terre Fraternité qui soutient les blessés de l’armée de terre, leurs familles et celles des morts en service.

Installé sur la commune de Saint-Maurice-de-Gourdans depuis 27 ans, Pierre Bisbal est un véritable féru de moto, et plus particulièrement de Harley-Davidson. Attiré par “le mythe” et “le plaisir que procurent ces engins”, ce biker sexagénaire a acquis sa première bécane en 1982. “C’était une petite de 125 cm3 qui n’avait d’Harley que le nom” se souvient cet ancien cadre dans une industrie énergétique, aujourd’hui à la retraite. Après avoir servi quelques années dans la marine nationale, ce Saint-Mauriot d’adoption est fier de faire partie des Brothers In Arms Motorcycle Club, une association qui réunit à travers toute la France près de 80 militaires en retraite ou en activité, tous passionnés les uns que les autres par les Harley-Davidson. “Les Brothers ont deux buts principaux : d’une part, celui de se retrouver et de rouler ensemble entre bikers, et d’autre part, celui d’aider les blessés et familles de militaires endeuillées. Pour cela, nous essayons de réunir des fonds avec, chaque année, la remise d’un chèque à l’association Terre Fraternité pour venir en aide à la Cellule d’aide aux blessés de l’armée de Terre. La récolte de fonds se fait essentiellement lors de journées Portes Ouvertes de Régiments où nous vendons des tee-shirts et autres objets (briquets, stylos, porte-clefs…)” explique Pierre Bisbal. En 2019, les Brothers ont ainsi remis un chèque de 10.000 euros à Terre Fraternité.
Très attaché à l’entraide et au devoir de mémoire, cet ancien gars de la marine dont le pseudo est “Gourdan” au sein des Brothers, a souhaité “se rentre utile” en publiant un recueil de douze nouvelles, qui s’intitule Quand cessent les combats. Des nouvelles qui entraînent le lecteur sur d’étonnants chemins qu’emprunte le soldat quand la guerre se termine. “Certains récits ne sont pas d’une grande gaîté mais témoignent d’une certaine réalité. Dans chaque histoire, il y a un fond de souvenir de choses que j’avais entendu. J’ai voulu éviter d’écrire sur l’héroïsme. En fait, j’ai surtout voulu parler des gens” résume son auteur qui attache une grande importance à l’humain. L’illustration du livre est l’œuvre de DE2, l’un des trois valeureux soldats et bikers fondateurs des Brothers en 2009. L’intégralité des droits d’auteur du recueil est au profit de l’association Terre Fraternité. “Sans mon épouse Sylvie et l’accord des Brothers, je n’aurais jamais écrit cet ouvrage” reconnaît Pierre Bisbal qui travaille déjà à l’écriture d’un autre recueil de nouvelles sur un thème tout à fait différent, “chronique de la prépotence”.

L’ouvrage Quand cessent les combats (223 pages) de Pierre Bisbal dit Gourdan, paru aux éditions L’Harmattan, est en vente en librairie ou bien sur commande via le net, au tarif de 23,50 euros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here