Nouveau Syndicat des Eaux Dombes/Côtière : pour un meilleur maillage du territoire

0
1380
Assistant de maitrise d’ouvrage, président du Syndicat, maitre d’oeuvre et hydrogéologues lors de la récente réception des forages d’essai début juillet

Le 16 juillet dernier, le Syndicat des Eaux Dombes/Côtière a procédé au renouvellement de ses membres suite aux élections municipales. Né le 1er janvier 2020 de la fusion du Syndicat des Eaux de Meximieux et de la Côtière avec le Syndicat intercommunal des Eaux de Rignieux-le-Franc, Faramans et Saint-Éloi (RFS), celui-ci réunit douze communes (*). À l’issue de la réception du chantier des nouveaux forages qui s’est tenue début dernier, le président Jean-Alex Pelletier évoque le fonctionnement et les projets de cette structure intercommunale.

Comment se déroulent ces premiers mois d’existence pour le nouveau Syndicat des Eaux Dombes/Côtière ?
La fusion s’est très bien passée. Le budget a été voté dans la foulée le jour de l’installation. Tout le monde était d’accord. Restait à mettre en œuvre l’interconnexion entre les deux anciens syndicats. Les travaux sont partis immédiatement, on n’a rien arrêté et aujourd’hui, la canalisation a été tirée.

Concrètement, qu’est-ce qu’apporte cette fusion ?
Elle apporte un maillage du territoire. C’est-à-dire que le Syndicat est connecté avec les deux puits de Villieu et bientôt les deux nouveaux forages en cours sur Meximieux. L’interconnexion des deux anciens syndicats fait aussi qu’on est...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here