De nouveaux artisans dans la Cité

0
249
Manue et Fred entendent pleinement contribuer à l’animation de la Cité

À l’initiative de Manue Gaujour et Fred Gayot, un atelier boutique L’échoppe du bois vient d’ouvrir ses portes dans la cité médiévale. Habitant La Glaye, ce couple d’artisans autodidactes et férus de bois, profite d’une location proposée par la mairie dans le cadre de sa politique d’accueil des artisans d’art.

Depuis le 16 mai dernier, une échoppe de bois a pris place dans les murs de la maison Saint-Crépin, propriété communale, située face au Monument aux Morts dans la Cité. Un atelier boutique avec du mobilier 100 % fait maison : établi, meuble à outils, comptoir, présentoirs, rayonnages… Le visiteur est stupéfait de découvrir que tout est fabriqué dans cette matière vivante, chaleureuse et intemporelle. Il est accueilli par Manue et Fred, un couple quadragénaire, installé sur la commune depuis 2015. Ces anciens citadins lyonnais, qui ont changé de vie professionnelle, ont fait le choix de “revenir à la campagne”. Originaire du Queyras, Manue était auparavant soigneur animalier au parc de la Tête d’Or. Quand à Fred, qui est issu du Brionnais Charolais, il exerçait dans le tertiaire en tant que responsable web-marketing.
Attirés tous deux depuis longtemps par les travaux manuels, ces créateurs polyvalents et amoureux du bois se sont formés sur le tas en partie sur internet. Après avoir participé au dernier marché de Noël dans la Cité mais aussi animé le groupe bois de l’Atelier FICA à la Ferme de Pérouges, ces habitants ont souhaité s’investir encore davantage pour leur commune d’adoption. “On a rencontré et sympathisé avec des Pérougiens comme le potier Guillaume Pillard et les papetiers Laurence et Bruno Pasdeloup. Ces derniers nous ont encouragés à nous lancer. Notre projet a tout de suite été bien accepté par la mairie” confie Fred qui est fils… d’ébéniste. “Le bois est une matière qui intéresse beaucoup les gens. Ses possibilités sont multiples, jusqu’à l’infini… Plus tard, on aimerait proposer des ateliers pour les enfants des écoles afin de transmettre notre savoir sur les techniques du bois, les arbres…” ajoute Manue.

Du bois, du bois, et encore du bois !

Dans la partie atelier, les visiteurs peuvent les voir à l’ouvrage, fabriquer des objets comme des meubles, des bijoux, des jeux de société d’antan, diverses sculptures, des luminaires, des objets d’art de la table, de la déco, des instruments de musique… Exclusivement fait main et principalement en bois de récupération. Des objets uniques qui portent la touche de l’échoppe. “Nous traitons nos créations avec une majorité de produits maison tels du brou de noix, de la cire d’abeille ou encore de la peinture à la farine et aux pigments naturels, et nous travaillons dans une démarche de développement durable” expliquent ces artisans très complémentaires qui aiment “donner sa chance aux bois rejetés” et “faire le pont entre le contemporain et le traditionnel. Ces derniers, déjà surnommés par certains “les Boiseux”, peuvent aussi réaliser des commandes sur mesure, pour le mobilier par exemple.
Ravis “du super-accueil qui leur a été réservé” et désireux de “s’inscrire dans la vie de la Cité”, leur nouvel atelier boutique L’échoppe du bois est ouvert tous les jours de 10h à 17h30.

Contacts : 06-38-42-63-48, site web : http://www.lechoppedubois.fr/ page Facebook et compte Instagram

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here