Covid-19 : Le dépistage dans les EHPAD se met en place

0
528

Annoncé en début de semaine par le ministre de la Santé, Olivier Véran, le dépistage des cas de Coronavirus dans les EHPAD se met en place. 24 laboratoires de la région en auront la charge.

Dans cette crise du Covid-19, les EHPAD, en première ligne, sont dans une situation particulière. Avec des résidents parmi les plus vulnérables à l’épidémie, ils ont été, au départ, peu pris en compte dans les dépistages. Concrètement, un ou deux étaient réalisés par établissement, ensuite tous les cas réunissant des symptômes proches du Covid étaient considérés comme positifs. Il a fallu attendre le 6 avril pour qu’Olivier Véran, ministre des solidarités et de la santé, annonce l’intensification et la généralisation des tests. Cette annonce doit désormais se traduire de manière concrète : dès l’apparition du premier cas dans un établissement, des dépistages prioritaires seront effectués chez les résidents et le personnel. Charge ensuite à l’établissement de regrouper les personnes touchées dans un même secteur pour éviter la contamination des autres résidents. Rappelons que selon les dernières données communiquées dont nous disposons, à savoir la fin de semaine dernière, plus de la moitié des EHPAD de l’Ain étaient concernés par des cas «confirmés ou probables.»

La mission est donc colossale pour les 24 laboratoires désignés à travers la région pour effectuer ces tests. Privés ou publics, habitués à la biologie humaine, à la recherche, vétérinaires ou départementaux, ceux ci ont été choisis pour obtenir un maillage du territoire. En lien avec l’ARS, les conseils départementaux auront la charge de définir les dépistages prioritaires en fonction de situations épidémiques dans chacun des EHPAD. Des soignants pourront être formés à la pratique des prélèvements. Des interventions des équipes mobiles d’hygiène viendront compléter le dispositif.

Bilan de l’épidémie : un traitement à part pour les EHPAD

Les communications officielles ne cessent de varier depuis le début de l’épidémie au sujet des EHPAD. Les cas n’étaient d’abord pas comptabilisés, puis l’ont été durant quelques jours, venant doubler le nombre de victimes dans l’Ain, puis ont de nouveau été supprimés pour une communication désormais hebdomadaire… L’Agence Régionale de Santé expliquant que la structure d’état, Santé Publique France, souhaitait reprendre la main sur la communication de ces données. Résultat : ce jeudi 9 avril, le département de l’Ain comptabilisait 35 décès dans ses services hospitaliers, les 22 décès dans les EHPAD communiqués la semaine dernière n’apparaissant pas. Ce soir, nous devrions avoir une vue plus précise sur la situation dans les établissements pour personnes âgées de l’Ain. Un bilan par ailleurs encore tronqué, puisque les décès à domicile des suites du Covid-19 sont absents de ces données – et selon notre information, il y en a eu plusieurs sur notre territoire.

Concernant les autres données, 125 personnes étaient hospitalisées hier dans l’Ain, soit 25 de plus qu’une semaine plus tôt. C.B.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here