Christian Morrier compte bien s’emparer du fauteuil de maire

Elections municipales

0
696

Déclaré candidat aux prochaines élections municipales depuis 3 semaines, Christian Morrier dévoile la liste qu’il entend conduire à la direction de la Mairie, et annonce quelques projets.

À St-Denis, Christian Morrier a donc décidé de briguer le siège de premier magistrat face au maire sortant. Une liste qui n’hésite pas à mettre en avant une certaine volonté de rupture et qui a d’ores et déjà levé le voile sur quelques-uns de ses projets prioritaires. Ainsi, en matière de sécurité, la mise en place de la vidéo-surveillance est un dossier annoncé afin de faire baisser les actes d’incivilités. Christian Morrier souhaite également travailler à la protection des berges du Buizin et plus largement au développement de corridors écologiques qui contribueront à la protection de l’environnement dans sa globalité.
Il évoque aussi la réalisation d’un local dédié aux associations devenu “indispensable” à ses yeux.
“Nous prévoyons aussi la création d’un Conseil municipal des jeunes, et le Centre communal d’action social remettra aux personnes âgées des bons d’achat utilisables chez les commerçants et services locaux”.
Dans un autre registre, il estime que le patrimoine local doit être davantage mis en valeur. “Nous pensons pour commencer à l’éclairage de la tour à l’intérieur…”
En matière d’environnement, il estime que chacun doit faire davantage à son échelon pour lutter contre le dérèglement climatique et ses conséquences : “c’est l’affaire de tous. Nous travaillerons la réduction de l’imperméabilisation des sols, à une gestion économe de la ressource en eau, et au développement les énergies renouvelables, avec, pourquoi pas, la mise en place de panneaux solaires sur des bâtiments publics…”
Enfin, pour le candidat, difficile de ne pas évoquer les déplacements à St-Denis : “nous présenterons à la population un bilan de la priorité à droite et de l’aménagement de la voirie au cœur du village. Ensemble, nous en tirerons les conclusions… Un dispositif de demi-barrières est envisagé au Pont-Vieux. Il n’allongera pas la durée de l’arrêt des véhicules. Des études en vue de l’extension du réseau TAM jusqu’à Saint-Denis seront reprises avec la prochaine équipe ambarroise”.
Christian Morrier assure que les taux des taxes locales ne seront pas relevés “sauf si des mesures gouvernementales venaient à nous y contraindre” précise-t-il, avant d’exprimer son souhait d’élargir le débat démocratique :
“Nous développerons des moyens de communication : des réunions d’échanges d’idées et d’avis seront organisées, des boîtes à idées installées dans les bâtiments publics, un registre de doléances sera à disposition en mairie. Ainsi, les habitants participeront à l’évolution de leur commune d’où l’intitulé de notre liste “Tous acteurs de notre village”.
Pour tous ceux qui souhaiteraient en connaître davantage au sujet de ce projet municipal, une réunion publique sera organisée le lundi 9 mars à partir de 20h30 à la salle polyvalente. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here