Plus de 350 convives ont honoré la tradition gourmande de la vallée de l’Albarine

Saint-Ramequin

0
326

Samedi soir avait lieu la première édition de la Saint-Ramequin à la salle polyvalente. Pour un coup d’essai ce fut un coup de maître, puisque 350 convives avaient répondu à l’invitation et que les organisateurs ont dû refuser du monde pour des raisons logistiques.

C’est le Comité des fêtes qui organisait cette manifestation en partenariat avec les caisses locales du crédit Agricole de Saint-Rambert et d’Ambérieu en Bugey. D’autres partenaires s’étaient également associés : la municipalité, la Communauté de communes de la plaine de l’Ain, les AOC Bugey, les Commandeurs du Bugey, “Mots et vins”, “Vins et terroirs services”. Les deux et uniques producteurs de ramequin, Frédéric Bussy (Laiterie de la Côtière) et Emily Manos (Gaëc des perce-Neige d’Indrieux) s’étaient chargés de faire déguster le met bugiste aux invités, le but étant de promouvoir ce fromage qui est une véritable tradition locale. Pour cela le ramequin était décliné sous plusieurs formes, outre la recette classique en fondue, il fut cuisiné en tarte et même en dessert, mais aussi avec des escargots au ramequin… Pour l’occasion, l’Auberge d’Arandas, et Sébastien Tihant (le Nouv’ot) à Bourg en Bresse, s’étaient installés derrière les fourneaux.
Côté ambiance, les musiciens de l’union musicale de l’Albarine ont assuré l’animation avec brio, et ont accompagné leurs collègues choristes, qui ont chanté le Bugey. Sur place, on notait la présence de Jean-Louis Guyader, président de la CCPA et de Christophe Fortin conseiller départemental, ainsi que les Commandeurs du Bugey, fidèles ambassadeurs du ramequin qu’ils font régulièrement découvrir lors de leurs déplacements.
Devant le succès rencontré, les organisateurs se donnent d’ores et déjà rendez-vous l’an prochain pour une seconde édition de la Saint Ramequin, avec, sans doute, encore beaucoup de nouveautés.. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here