Benoît Jallifier veut faire renaître le patrimoine viticole de Douvres

Rencontre

0
973

Il fut une époque ou les vignes recouvraient la plus grande partie du territoire local. On produisait du vin, même beaucoup de vin dans le Bugey. Douvres avait aussi ses viticulteurs qui ont petit à petit disparu. Un habitant entend cependant ne pas laisser s'éteindre ce patrimoine local. Benoît Jallifier a ainsi créé une association baptisée “Préservation du Patrimoine Viticole de Douvres”. Rencontre.

Benoît, depuis quand votre association existe-t-elle exactement et comment est née cette initiative ?
Nous l’avons créée exactement en mai 2019, mais nous avions commencé à en parler bien avant, dès 2018. L'idée nous est venue tout simplement en constatant qu’il y avait de moins en moins de viticulteurs dans la commune. C'est vraiment dommage de perdre cette tradition. Donc nous avons pensé relancer la viticulture et qu’à plusieurs ce serait évidemment plus facile à gérer. Nous en avons parlé au maire, et avec la municipalité nous avons signé en août dernier, une convention pour un terrain destiné à accueillir des vignes. D’ailleurs ce terrain a été labouré cette semaine.
À terme, vous envisagez donc réellement de produire du vin “100% douvrois” ?
Oui. Le but de l’association, c’est déjà de replanter des vignes, puis ensuite produire du vin, et le partager entre les différentes associations du village.
Avez-vous des connaissances...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here