Une année 2019 entre bonnes et mauvaises nouvelles

Vœux de la municipalité

0
286

Bilan de l’année 2019 et souhaits à la population étaient à l’ordre du jour de la cérémonie des vœux de la municipalité aux habitants, vœux transmis par le maire de Saint-Maurice, Eric Gaillard.

Le maire de Saint-Maurice aurait aimé faire le bilan entier du mandat pour revenir sur ce qui a été fait, expliquer les échecs et les projets mis de côté pendant ces 6 dernières années, mais compte tenu du contexte politique particulier avec les prochaines élections municipales, Eric Gaillard, candidat à sa succession, a seulement retracé le bilan de l’année 2019 lors de la cérémonie des vœux de la municipalité.
Parmi les réalisations de 2019, deux projets ont vu le jour au village dans le domaine de la communication, avec l’arrivée de la fibre optique, pas tout à fait achevée mais le Syndicat Intercommunal d’Energie et de e-communication de l’Ain va revenir pour desservir les zones qui ne le sont pas encore, et la mise en œuvre de l’appli pour smartphone illiwap, fin de mieux communiquer auprès des habitants avec la transmission d’infos en temps réel. Un important programme d’études a également été mené sur le réseau d’eau et d’assainissement en 2019, afin de remplacer les réseaux les plus anciens. Des travaux sont ainsi en cours à Martinaz pour améliorer le rendement du réseau d’eau qui est de l’ordre de 50 % aujourd’hui, rendement qui doit être encore amélioré. Toujours sur le thème de l’eau, le maire a évoqué les problèmes rencontrés par des habitants en octobre de l’année dernière, après la vidange du château d’eau pour son inspection. Des parties de réseau poreux ou fissurés n’étant plus sous pression, des impuretés avaient pu alors se mêler à l’eau potable, entraînant dans certains foyers du village des problèmes de santé, maux de ventres principalement. L’Agence Régionale de Santé avait dû déclarer l’eau impropre à la consommation, et en attendant le retour à la normale quelques jours plus tard, 720 packs d’eau ont été distribués aux habitants pour leurs besoins physiologiques et hygiéniques.
Le programme de sécurisation routière du village a aussi été terminé en 2019, de même que l’approbation du nouveau PLU, et des travaux d’accessibilité réalisés. Une bonne nouvelle est aussi parvenue l’année dernière à Saint-Maurice avec l’annonce par Laurent Wauquiez du rachat par le conseil régional du château et du parc Saint Exupéry, afin de faire avancer le projet de musée consacré à la vie et l’œuvre d’Antoine de Saint Exupéry. L’acte de vente doit être signé le 3 février. Mais il y a eu aussi de mauvaises nouvelles en 2019, avec les nombreux et trop fréquents actes d’incivilité commis à Saint-Maurice : tirs sur des panneaux, feux de poubelle, casses diverses, caillassages, effraction du bâtiment communal… Autant de faits qui coûtent à la collectivité et exaspèrent élus et population. En réaction à ces actes de délinquance, la commune a donc intégré le dispositif “Participation citoyenne” en espérant qu’il ait des effets.
En fin de discours, Eric Gaillard a mis à l’honneur les 12 associations qui contribuent à rendre des services et à animer le village, les pompiers qui ont réalisé 22 interventions l’année dernière, le personnel de la mairie qui travaille au quotidien pour la collectivité, et son équipe municipale, décrite comme un orchestre qui a su jouer sa partition à l’unisson pendant ces 6 ans de mandat.
Le maire a conclu en souhaitant l’essentiel à la population, “bonheur, santé et réussite pour 2020”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here