Guylaine Meillan sera candidate

Elections municipales 2020

0
622

Sans surprise, Guylaine Meillan, ancienne adjointe évincée par le maire, est candidate à la mairie de Saint-Sorlin. Elle conduira une liste présentée comme apolitique pour un projet centré sur la démocratie participative afin d’impliquer davantage les habitants dans la prise des décisions de la municipalité.

Evincée de ses fonctions d’adjointe l’année dernière par le maire, Guylaine Meillan sera à la tête d’une liste candidate à la mairie et s’opposera donc à celle qui sera conduite par Patrick Millet, candidat pour un 3ème mandat. Avec elle, elle emmène deux autres élus du conseil municipal dont Sébastien Caillet, lui aussi évincé de ses fonctions d’adjoint pour avoir également voté contre le budget primitif 2019. La liste est présentée comme sans étiquette politique, complète avec 15 noms et respecte la parité comme cela doit être fait dans les communes de plus de 1.000 habitants comme Saint-Sorlin.
Depuis octobre 2018, l’idée de monter leur propre liste a commencé à germer dans la tête de ces élus et se concrétise donc à présent. En se présentant à la fonction de maire, l’intention de Guylaine Meillan est de “faire autrement que ce qui se passe pendant ce mandat. Nous voulons davantage concerter la population et remettre au centre du débat le conseil municipal pour que celui-ci joue pleinement son rôle. Le débat n’est pas suffisant à mon goût au sein de ce conseil. Je ne me sentais plus à ma place” expliquait-elle.
Au programme, écoute, communication, information et transparence envers la population avec la création d’une commission citoyenne participative composée d’habitants, pour que ceux-ci puissent s’exprimer et donner leurs idées sur le village, et d’élus chargés de faire remonter les informations à l’ensemble du conseil. Une réunion publique sera par ailleurs organisée avant la mise au vote du budget primitif chaque année. Guylaine Meillan est ses co-listiers veulent également travailler sur les services de proximité, les commerces, le médical et le paramédical. “Il faudra voir ce qui est possible de faire pour retrouver un point Poste, un tabac-presse et une petite épicerie. Les locaux des spécialistes qui approchent de la retraite, la dentiste et le médecin, ne sont pas adaptés au niveau de l’accessibilité. Un village de 1.200 habitants peut faire vivre des commerces et des praticiens”. La liste compte aussi lutter contre l’isolement des personnes âgées, d’autant que si la boulangerie doit rouvrir prochainement, sa fermeture a privé le village d’un de ses lieux de rencontre. Un soutien particulier aux associations sera également apporté pour trouver des solutions à l’essoufflement des bénévoles afin de maintenir des activités culturelles et sportives. Il est également un projet majeur qui tient à cœur de la liste, celui de la sécurisation du village. “Il y a trop de voitures qui roulent trop vite au niveau des entrées du village. Il faudra aussi travailler sur le stationnement, revoir le sens de circulation et améliorer l’accessibilité de la voirie. A certains endroits il n’y a même pas de trottoirs” pointait du doigt la candidate à la mairie.
La liste de Guylaine Meillan devra être déposée devant les services de la préfecture entre le 10 et le 27 février pour valider sa candidature. Une réunion publique sera programmée pour directement présenter les co-listiers et les projets aux habitants du village appelés à voter les 15 et 22 mars. Mais avec deux listes en concurrence, un seul tour de scrutin suffira pour designer la prochaine équipe municipale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here