Le bouilleur de cru Jean-Yves Sourd, fidèle à sa halte dans la commune

Tradition

0
297

Il perpétue chaque année ce même rituel qui appartient véritablement à l’histoire de nos campagnes. Le bouilleur de cru a fait une halte à Ambronay.

Jean-Yves Sourd, bouilleur de cru ambulant distille de l’eau-de-vie à travers l’Ain depuis 39 ans, chaque hiver. Sa tournée débute à Servignat, près de sa ferme, avant de se poursuivre à St-Martin le Châtel, Ceyzériat, Faramans, Sainte-Julie, Ambronay, Cerdon, pour finir à Boyeux-St-Jérôme. Il a donc installé sa grande remorque sur la place des Mattes à Ambronay durant quelques jours. Son alambic qui n’est pas de la dernière génération mais fonctionne à merveille, a distillé une bonne odeur de fruits chauds. Il faut ainsi environ deux heures pour que l’eau-de-vie jaillisse, mais le client ne peut pas retirer et transporter sa production avant 18 heures, conformément à une réglementation très précise. Faire son eau-de-vie à partir de fruits est toujours un moment de convivialité entre les clients et Jean-Yves Sourd, ce professionnel qui est très apprécié par sa clientèle constituée essentiellement d’habitués. L’année 2019 n’a cependant pas été une très bonne année pour la récolte des fruits, qui a été irrégulière selon les secteurs géographiques. Les aléas climatiques, comme le gel revenu deux fois au printemps et la sécheresse de l’été, ont globalement entraîné une baisse de la quantité de fruits distillés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here