Derniers vœux en tant que maire pour Gisèle Levrat

Vœux de la municipalité

0
309

Comme chaque année, la commune d’Ambronay a ouvert le grand bal des vœux.

Pour ouvrir cet événement, la chorale “Chantons ensemble” ainsi que l’orchestre d’Harmonie St-Jean/Ambronay ont proposé quelques morceaux de leurs répertoires respectifs aux habitants présents.
Ensuite, c’est devant une salle des fêtes bien remplie et en présence des élus, des responsables associatifs, des acteurs sociaux économiques et culturels ainsi que des forces vives du territoire, que Gisèle Levrat, entourée par les membres de son Conseil municipal a présenté ses vœux à l’occasion de la nouvelle année qui se profile.
Après avoir fait le tour des différentes réalisations de l’année 2019 (voirie, fours, bâtiments, environnement, économie et la jeunesse), elle a souligné que la commune compte 2841 habitants et que l’année qui s’écoule, a vu l’arrivée de 37 nouvelles familles. 2019 c’est aussi 11 décès, 14 mariages, 9 PACS et la naissance de 30 petits Ambrones et Ambrons. Elle a remercié les 35 associations qui “apportent dynamisme, permettent des échanges, des rencontres et des moments de fête à toute la population lors d’événements”. Gisèle Levrat a également rappelé que le cadre de vie est, selon elle, le principal atout de la commune et qu’outre le patrimoine naturel des lacs du Vorgey, de Longeville et de la forêt de Merland, Ambronay dispose d’un patrimoine bâti “exceptionnel” dans un environnement préservé.

Bientôt un complexe hôtelier et une salle de fitness dans la commune

En matière économique, l’année 2019 a vu quelques projets d’envergure se réaliser comme la construction de l’usine Néom (démantèlement des TGV) sur l’ancien camp militaire d’Ambronay et l’installation d’une usine de voussoirs pour le métro de Lyon. D’autres projets vont voir le jour, comme la construction d’un complexe hôtelier dans la zone de Champ Forêt et la création d’une salle de gym et de fitness en face de la jardinerie à l’entrée du bourg d’Ambronay. L’occasion d’évoquer d’ailleurs certaines performances sportives, dont celles de Phénicia Dupras, la jeune kayakiste qui porte haut les couleurs d’Ambronay. Enfin, après avoir félicité les élus du Conseil municipal des jeunes, Mme le Maire qui achèvera son mandat au mois de mars a précisé qu’elle ne rentrerait pas dans le détail des projets, en raison du droit de réserve qui s’impose à l’approche des échéances électorales.

André Grandpierre à l’honneur

Cette cérémonie fut également l’occasion de mettre à l’honneur André Grandpierre, président des anciens combattants de 1998 à 2019. André Grandpierre est né le 20 mai 1936. Il a fait la guerre d’Algérie. Blessé, il fut transporté à Tunis puis transféré à Paris pour sa rééducation. De formation administrative, il a ensuite rencontré sa femme Liliane et tous deux sont venus s’installer à Ambronay en 1959. Pendant plus de 10 ans il fut président de l’Association paroissiale d’Ambronay. Il était également durant la même époque vice-président des Anciens combattants. C’était l’époque ou M. Gattard assurait la présidence. En 1998 il prend la présidence de cette association, une fonction qu’il assurera avec engagement jusqu’en 2019, avant de céder sa place à Laurent Meyer. Durant sa présidence il n’a eu de cesse d’encourager les jeunes générations à participer aux diverses cérémonies, d’encourager le devoir de mémoire, et de rappeler que la liberté n’est jamais définitivement acquise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here