La population aux abonnés absents pour soutenir la cause

Téléthon

0
627

Samedi, plusieurs associations participaient au Téléthon sur la place Laurent Ferrand. Mais malgré la bonne volonté de quelques bénévoles, le succès ne fut pas au rendez-vous. Les organisateurs étaient évidemment très déçus, tout comme le maire, dépité par ce manque d’implication de la population alors qu’il s’agissait de soutenir une belle cause…

Deux cent quatre-vingt-cinq euros, 285 euros, c’est le montant récolté par les bénévoles qui se sont mobilisés pour le Téléthon, samedi dernier. Une bien maigre récolte pour ceux qui ont œuvré tout au long de la journée, comme la vingtaine de marcheurs qui ont parcouru 9 km pour la bonne cause et qui ont eu droit offerte par Jean-Pierre et Georges, présents à mi-parcours. Pour quelques euros, il était également possible de faire quelques kilomètres à bord d’une voiture de rallye grâce à Sébastien. Si quelques-uns se sont laissés tenter, que dire des animations de la place Ferrand ? Johnny Ryser, président du foot, était le seul président d’association présent, avec quelques membres du club. Ils se sentaient bien seuls pour les concours de jongles et lancers d’arceaux… Que dire aussi du peu d’engouement suscité par la chasse au trésor proposée par l’association Ain’Stant Famille qui n’a réuni que quelques enfants. Un fiasco.
Plusieurs explications, à commencer peut-être par un manque de communication. Peut-être aurait-il fallu mettre un mot dans le cahier des enfants à l’école… Pas sûr que cela aurait permis de mobiliser la population…
Gérard Théveaux ne cachait pas sa colère, samedi après-midi : “je suis moi-même le seul représentant de la municipalité. Je suis dépité de voir ce qui se passe, c’est décevant de voir à quel point les gens ne montrent aucun intérêt pour des manifestations qui ont lieu dans notre commune. Cela fait trois animations en peu de temps qui ont lieu chaque week-end, et peu de personnes suivent, ou répondent présentes… Le bénévolat a du plomb dans l’aile, ça manque de motivation. Tout le monde est fatigué du peu de reconnaissance et ceux qui s’impliquent commencent à être moins nombreux chaque année. On est maintenant que des consommateurs, c’est de pire en pire. Si on ne fait rien, on nous le reproche et quand on fait quelque chose, ça ne va pas non plus, que faire alors ? La prochaine mandature aura du travail afin de relancer ce manque de dynamisme qui fait défaut”.


Photo : Quelques bénévoles et participants ont rallié les animations pour soutenir la cause…Mais ils furent, hélas, trop peu nombreux

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here