Le projet de réactivation de la carrière de Saint Laurent suscite toujours des inquiétudes

Conseil municipal

0
392

La dernière réunion du conseil municipal a été le théâtre d’une intervention de plusieurs habitants du hameau de l’Hôpital. Ils s’interrogent sur la possible réactivation d’une carrière limitrophe avec le village de St Julie, et s’inquiètent des nuisances mais aussi de l’impact sur l’environnement. Explications.

En début de séance, le Conseil municipal de Chazey a entendu une délégation d’habitants de l’Hôpital, venue à sa demande expliquer son opposition au projet de réactivation de la carrière Saint-Laurent, située intégralement sur la commune de Sainte-Julie, mais tout près de leur hameau. Cette opposition se fonde sur deux arguments essentiels qu’ils ont mis en avant lors de l’enquête publique qui s’est déroulée à Sainte-Julie du 11 mai au 15 juin 2019 : d’une part les risques liés à la reprise de l’exploitation qui s’effectuerait par l’approfondissement de l’extraction dans la nappe phréatique ; d’autre part le réaménagement par l’apport de matériaux inertes en provenance notamment du tunnel de base en cours de percement dans le cadre de la liaison ferroviaire Lyon-Turin. Mais leurs inquiétudes sont également liées aux nuisances d’exploitation : bruits provoqués par les manœuvres des puissants engins de chantier, par l’action des concasseurs et les opérations de chargement des wagons ; dépôt de poussières sur les véhicules et habitations lorsque le vent vient du sud…  La porte-parole de la délégation indique néanmoins qu’au terme de l’enquête publique la commissaire a rendu un avis favorable au projet. La Commission départementale des carrières a fait de même récemment. Mais la décision appartient au préfet. Il a été convenu que le maire René Dulot, adresse un courrier à ce dernier, pour faire part des inquiétudes évoquées et mettre en avant les nuisances de la vie quotidienne de la proximité de cette carrière pour les habitants de l’Hôpital, et la nécessité de les en protéger. Le maire explique dans ce courrier que la commune de Chazey-sur-Ain, qui a toujours proscrit l’ouverture de carrières sur son territoire, a pour principe de ne pas interférer par trop dans les dossiers portés par les communes voisines. Elle n’a donc pas délibéré lors de l’enquête diligentée à Sainte-Julie du 11 mai au 15 juin 2019 pour la réactivation de la carrière Saint-Laurent. “Il n’en demeure pas moins, qu’alors que vous vous apprêtez à prendre votre décision pour ce dossier, le conseil municipal de Chazey-sur-Ain, lors de sa réunion ordinaire, a souhaité attirer votre attention sur les nuisances qu’une reprise de l’activité générera pour les habitants de notre hameau de l’Hôpital situé tout près de l’exploitation, qu’il s’agisse du bruit provoqué par les manœuvres des engins de chantier, par l’action des concasseurs, par le chargement des wagons, ou qu’il s’agisse des poussières affectant leur lieu de vie par vent du sud. Ces habitants espéraient, être définitivement exonérés de ces inconvénients-là. D’où leur déception devant la perspective d’une reprise d’activité. C’est pourquoi nous nous permettons de vous demander qu’en toute hypothèse des dispositions réglementaires soient imposées à l’exploitant (murs anti-bruit filets anti-envol des poussières) afin de minorer les autres nuisances”. Un arrêté viendrait d’être pris par le préfet à ce sujet, mais il faudra encore attendre quelques jours avant d’en connaître le contenu exact.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here