Opération de sensibilisation à la sécurité dans les transports pour ne pas revivre le drame d’Ambérieu

Transports scolaires

0
836

Pendant deux mois jusqu’au 9 décembre, le conseil départemental de l’Ain qui finance le transport des collégiens part en campagne dans les collèges de l’Ain pour parler de sécurité dans les transports aux élèves de 6ème. La semaine dernière, cette opération de sensibilisation a eu lieu au collège Paul Claudel.

Pompier, intervenant de la Sécurité Routière et conducteur de la société de transport Berthelet se sont rendus vendredi au collège de Lagnieu pour sensibiliser les élèves de 6ème à la sécurité dans les transports. Au total, ce sont 208 élèves de Claudel qui ont été touchés par cette opération qui se déroulait en plusieurs temps, avec d’abord la projection d’un film en classe puis une mise en situation pratique, vendredi, avec l’un des cars de Berthelet.
L’ensemble des transports routiers a été balayé par l’intervenant de la Sécurité Routière pour donner les règles de sécurité. Pour les déplacements à vélo, celui-ci a rappelé que le port du casque et de signaux lumineux la nuit étaient obligatoires, sinon, il en coûte 90e aux parents pour chaque infraction. Pour des déplacements à pied en toute sécurité, il a été rappelé que le port d’un gilet réfléchissant est nécessaire pour être bien vu dans l’obscurité, et qu’il faut marcher du côté gauche de la route pour bien voir arriver les voitures en face afin de pouvoir réagir en cas de perte de contrôle du véhicule. Le cas des accidents, de voiture notamment, a aussi été abordé pour conseiller les ados sur les bonnes réactions à adopter : protéger la victime et se protéger eux-mêmes en sécurisant la zone à l’aide du triangle, du gilet réfléchissant et des feux de détresse de la voiture, appeler les secours au 112 pour leur donner la nature de l’accident et aussi la bonne adresse du lieu, prodiguer les gestes de premier secours, etc.
Outre la marche, le vélo et la voiture, beaucoup de collégiens empruntent aussi le car tous les jours pour se rendre à leur établissement, et d’autres prennent aussi souvent ce moyen de transport en commun pour d’autres raisons, lors de leurs déplacements pour des compétitions sportives par exemple. Mettre sa ceinture et rester assis jusqu’à la fin du trajet, placer son cartable sous le siège pour ne pas qu’il devienne un danger pour les autres en cas d’accident, comment monter comme il faut dans le car, cartable à la main et non au dos, et comment l’évacuer en cas d’accident, faire attention aux angles morts en descendant du car et attendre que celui-ci soit parti pour avoir une bonne visibilité pour traverser la route…. Après la théorie, ces recommandations de sécurité faites aux élèves de 6ème ont fait l’objet d’une mise en pratique avec l’aide d’un car de Berthelet. Il a aussi été rappelé aux élèves qu’ils doivent normalement mettre leur gilet réfléchissant lors des transports scolaires. En général, les collégiens le mettent plus volontiers que les lycéens.
Au total sur le département, ce sont 9.000 élèves de 6ème qui participent à cette opération de sensibilisation à la sécurité dans les transports. Cette opération a été lancée pour la première fois en 2004, la même année, où, en octobre, un accident mortel était arrivé au lycée de la plaine de l’Ain à Ambérieu : un jeune de 15 ans avait été happé sous l’essieu du car et était décédé des suites de ses blessures. La sangle de son cartable s’était prise dans l’un des écrous d’une roue. Depuis, des enjoliveurs sont venus recouvrir cette partie des cars afin d’éviter tout nouvel accident.
Au vu de cet événement particulièrement tragique qui avait endeuillé une famille et tout un lycée, cette opération du conseil départemental de l’Ain a donc toute sa légitimité.

Photo : Briefing des 6èmes E et H avant l’exercice pratique

Le saviez-vous ?

Outre le respect des règles de sécurité, rappelons qu’en cas d’indiscipline ou d’incivilité dans le transport scolaire, le conducteur peut relever les coordonnées de l’élève. Un rapport d’incident au Conseil départemental décidera de la sanction. Selon la gravité, il s’agira d’un avertissement ou d’une exclusion temporaire ou définitive du transport scolaire.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here