Patricia Schmid, secrétaire “volante”

0
170

Cette habitante de Saint-Jean-de-Niost a créé, au mois de juillet 2019, son enseigne C Mon Buro afin de décharger les petites entreprises de leurs diverses tâches administratives.

Originaire de la région lyonnaise, Patricia Schmid réside la commune depuis 2009. Ancienne trésorière du sou des écoles buyatin, cette mère de deux enfants est aujourd’hui membre de la Fédération des parents d’élèves (FCPE) du collège Vaugelas de Meximieux où son fils aîné est scolarisé. Il y a cinq ans, afin d’évoluer professionnellement, cette titulaire d’un BTS Force de vente s’est reconvertie comptable assistante. “J’ai souhaité me réorienter dans le but d’avoir des bases comptables, cela m’a permis de monter en compétences” confie l’intéressée. Forte de ses expériences dans différents secteurs d’activités (banques, transports…), Patricia Schmid a décidé l’été dernier de fonder sa petite entreprise C mon Buro dont l’activité est le renfort et la gestion administrative sur-mesure. “Les Très Petites Entreprises (TPE), indépendants, artisans et autres professions libérales, manquent souvent de temps pour faire leurs tâches administratives. Comme j’ai longtemps baigné dedans, je veux leur apporter mon expertise afin de les soulager de toutes ces tâches répétitives et non productives. Ma valeur ajoutée est vraiment leur libérer du temps pour qu’ils puissent mettre à profit ce gain de temps en se consacrant davantage à leur coeur de métier ou, tout simplement, profiter plus de leurs proches et leurs loisirs” explique Patricia Schmid. Facturation, devis, gestion des e-mails, impayés, suivis des encaissements, relations humaines… Cette assistante indépendante propose des “solutions à la carte” suivant les besoins spécifiques de chaque petite entreprise. “J’assure le relais entre l’expert comptable et la société mais je ne fais pas de comptabilité, ni même les fiches de paye” précise toutefois cette secrétaire “volante”, lauréate du dernier concours de pitch entrepreneur qui s’est tenu le 19 septembre à l’Allégro de Miribel.
Désireuse de “développer un réseau de proximité” sur la plaine de l’Ain, la Côtière et une partie du Bugey, cette jeune quadragénaire sympathique et dynamique, très présente sur les réseaux sociaux (page Facebook et Linkedin), lancera tout prochainement son site internet pour se faire connaître davantage et gagner en visibilité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here