Optinid : des Tiny house débarquent dans le Bugey !

Entreprise

0
151

À St-Jean-le-Vieux, la SCOP Optinid s’est lancée à l’assaut du marché des désormais célèbres “Tiny house”. Au delà d’une simple activité, c’est un état d’esprit que les dirigeants associés de cette coopérative, entendent bien promouvoir sur le territoire.

La société coopérative de production (SCOP) Bois Logico-Optinid est implantée Chemin de la Longeraye à Saint-Jean-le-Vieux. Elle couvre un large spectre d’activités, qui passe par tous les métiers de la charpente, couverture, zinguerie, de l’ossature bois (extension, surélévation et maison complète), mais aussi l’isolation dite “écologique”, à base de matériaux biosourcés, l’étanchéité à l’air, ainsi que l’aménagement intérieur, extérieur (menuiserie, terrasse, escaliers, cloisonnement…) et plus récemment l’assainissement individuel en phytoremédiation.
Cette entreprise a adopté le statut de société coopérative qui leur permet de porter des valeurs sociales par l’implication des salariés-associés, de la conception jusqu’à l’exécution des ouvrages. Ici, on a décidé de privilégier une organisation souple, respectant les besoins de la clientèle mais aussi les contraintes personnelles internes.
Cette société créée en 2012 a décidé d’ajouter une nouvelle corde à son arc, en concevant et fabriquant désormais des “Tiny house” ces célèbres micro-maisons nées un mouvement social et architectural prônant la simplicité volontaire. Un mouvement et un engouement qui a véritablement émergé aux États-Unis au début des années 2000, notamment après le passage de l’ouragan Katrina et la crise des subprimes, qui ont nécessité de trouver des solutions pour proposer des logements d’urgence. Habitables toute l’année, les Tiny House sont conçues comme les maisons à ossature bois et construites avec les mêmes exigences de confort : isolation, étanchéité à l’air, électricité, eau chaude, chauffage, ventilation mécanique…avec généralement une notion d’éthique en plus. Des trésors d’ingéniosité sont déployés pour améliorer l’ergonomie de l’espace de vie, car à l’intérieur d’une Tiny, le gain de place est une notion essentielle. Ces hébergements insolites sont faciles à installer et à déplacer et ont une surface moyenne de 19m2. Elles peuvent suivre leur propriétaire tout au long de sa vie, en étant déplacées sur des remorques qui se tractent avec un permis de conduire BE. Un petit bout de terrain suffit pour installer la Tiny house car elle est sur roues et il n’y a pas de fondation au sol. Si le terrain est déjà constructible ou déjà construit, il faut évidemment demander une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie. Si le terrain est non constructible, il faut simplement obtenir une autorisation de stationnement prolongé ou renouvelable tous les trois mois.
Un concept que le SCOP Bois Logico-Optinid, entend bien contribuer à développer, car au delà d’une simple maison miniature, la Tiny house s’inscrit dans un véritable style de vie qui compte de plus en plus d’adeptes en France.
Contact : 06.81.40.53.39
www.optinid.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here