Le bilan doux-amer de Giselle Levrat

Entretien

0
1225

“Prendre du recul, profiter du temps, de sa retraite et laisser la place”, c’est ce que souhaite Gisèle Levrat, qui confirme donc qu’elle ne sera pas candidate lors des élections municipales de 2020. Elle explique les raisons de son choix et évoque son mandat, ses regrets aussi. Rencontre.

Gisèle Levrat, dans quelques mois maintenant, votre mandat de maire touchera à sa fin. Pouvez-vous nous rappeler votre parcours en tant qu’élue ?
J’ai été élue conseillère municipale pendant 18 ans, adjointe pendant 8 ans et maire durant 6 ans maintenant. Pendant toutes ses années, j’ai donné, donné le maximum pour la République et pour le bien des Ambrons. Ma fonction en qualité de maire est très intéressante mais très chronophage surtout si on veut faire son travail correctement. Il y a beaucoup de réunions, de démarches administratives, de suivis de dossiers, de recherche de financements… C’est un peu le parcours du combattant à chaque nouveau projet.
Quel bilan tirez-vous de votre mandat de maire ?
Tout le programme annoncé lors de la campagne des municipales a été réalisé, sans augmentation des impôts comme je m’y étais engagée. Je retiendrais la finalisation du pôle commercial et médical avec l’installation de commerces dynamiques (Spar, tabac, pharmacie…) et un pôle médical fonctionnel et bien pourvu dans une entrée sud requalifiée et...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here