Découverte d’une pierre oolithique layée intacte lors de travaux près de l’abbaye

Histoire

0
1196

Lors de travaux d’enfouissement des réseaux électriques réalisés du côté nord-est de l’abbaye et de son parc municipal, a été exhumée une nouvelle partie de l’histoire du riche passé d’Ambronay.

Sylvain Christophe, vice-président et archiviste et Gabriel Fournier, président des “Amis du vieil Ambronay” ont effectué une surprenante découverte à Ambronay. Ils ont remarqué dans les déblais des tranchées creusées à l’occasion de travaux d’enfouissement des réseaux électriques, une pierre taillée peu commune. Rapidement, ils ont déterminé qu’il s’agissait d’une pierre oolithique layée suivant la métrologie des tailleurs de pierre du temps de Charlemagne, soit au 9ème siècle après Jésus-Christ.
Ils ont également noté que dans l’église se trouvait une pierre identique au pied d’un pilier de l’époque carolingienne, qui servait et sert encore d’ailleurs de chaînage d’angle dans le maçonnage dudit pilier côté nef sud le long du mur du cloître (construction ancienne initiale de la première église abbatiale d’Ambronay entre 793 et 803).
Cette pierre carolingienne a connu des vicissitudes diverses, comme l’abbaye au cours des siècles passés : guerres du Moyen âge, incendies et autres désordres. Le sort des piliers de l’Abbatiale est le reflet, suivant les reconstructions et déconstructions, de la vie mouvementée d’Ambronay au fil du temps. Son indépendance, bien que consacrée par une bulle pontificale de Léon IX en 1051, n’a pas empêché de nombreux bouleversements, jusqu’à la fin officielle de son indépendance en 1601, par le traité de Lyon.
On peut supposer que les terrains alentours, jardins et parcs, contiennent encore d’autres pierres taillées, intactes ou cassées, des débris de céramiques et de poteries de la vie courante, ainsi que d’autres sigillées, mortiers anciens divers, artefacts et tégulae, témoins des 1000 ans d’histoire passée depuis Charlemagne à Ambronay.
Gabriel Fournier a sollicité Gisèle Levrat, maire d’Ambronay, afin de faire récupérer par les services techniques de la commune cette pierre intacte de l’époque de construction de l’abbaye par Barnard, lieutenant de Charlemagne. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here