La mobilisation pour dénoncer l’usage des pesticides ne faiblit pas

Collectif “Nous voulons des coquelicots”

0
823

Le collectif citoyen “Nous voulons des coquelicots” s’est rassemblé pour la dixième fois consécutive à Ambronay. Comme à chaque fois, l’objectif était de sensibiliser la population et de faire signer une pétition afin de réclamer l’arrêt de l’usage des pesticides.

Les pesticides font beaucoup parler d’eux en ce moment. Notamment à cause d’arrêtés municipaux adoptés par certaines mairies interdisant l’épandage de ces derniers à une certaine distance des habitations. En réalité, c’est depuis 2009 qu’une directive européenne impose aux États membres de prendre des mesures pour protéger les habitants de l’épandage de pesticides. Il s’agit là d’une question de santé publique et parmi la population, certains ont décidé de se mobiliser pour faire bouger les choses. C’est notamment le cas du collectif citoyen “Nous voulons des coquelicots”, qui s’est rassemblé pour la dixième fois à Ambronay.
L’occasion de rappeler que les pesticides sont omniprésents dans notre environnement. Pour preuve, plusieurs dizaines de volontaires aindinois ont déjà fait analyser le taux de glyphosate présent dans leurs urines. Tous étaient bien au-dessus du seuil toléré dans l’eau du robinet, qui est de 0,1 ng/ml. Les résultats oscillaient entre 0,18 et 1,8 ng/ml.
Il a été constaté que...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here