Le RAMI élargit son champ d’action sur la plaine de l’Ain

0
153
La Saint-Mauriote Juliette Pinot, animatrice et responsable du LAB

À compter du 1er janvier 2020, le Relais d’Assistants Maternels Itinérants (RAMI) géré par l’association Lieux Accueil Bébés (LAB) desservira trois nouvelles communes de la plaine de l’Ain : Saint-Maurice-de-Gourdans, Saint-Jean-de-Niost et Leyment.

Fondée fin 2014, à l’initiative de Vanessa Ollier, l’association LAB a pour but d’animer un Relais d’Assistants Maternels Itinérants afin de créer du lien entre les professionnels de la petite enfance (assistantes maternelles, gardes à domicile…) et les familles, et permettre aux jeunes enfants de bénéficier d’un lieu de jeux et de sociabilisation. Cette association loi 1901, présidée aujourd’hui par Kristel Garcia, assistante-maternelle à Loyettes, a ouvert son RAMI en mars 2015. Cette structure pour les enfants âgés de 2 mois 1/2 à six ans présente la particularité de se déplacer sur plusieurs communes de la plaine de l’Ain. Cinq y ont déjà adhéré : Blyes, Sainte-Julie, Saint-Vulbas, Loyettes et Chazey/Ain. Après délibération, les municipalités de Saint-Maurice-de-Gourdans, Saint-Jean-de-Niost et Leyment ont validé cette année la proposition d’un RAM sur leur territoire en 2020. “Certaines communes attendaient l’expérience menée sur d’autres pour se prononcer. Charnoz/Ain est intéressée par notre projet mais, faute de salle disponible, est “en stand-by”. Aujourd’hui, le RAMI est victime de son succès. Trois communes demandent même plus de services, c’est bon signe” se réjouit Juliette Pinot, salariée de l’association depuis avril 2019. Éducatrice de jeunes enfants, cette mère de trois enfants est surnommée “madame petite enfance” après avoir longtemps travaillé en crèches puis dans des Relais comme ceux d’Ambérieu et Meximieux. Engagée dans la vie associative locale, cette habitante a fondé Les P’tits Saints-Moriots, présidé le LAB ou encore fait partie de SENZA et de la commission animation de l’AJRC.

L’association recrute une animatrice diplômée

Concrètement, l’activité du LAB s’organise en deux temps. “Il y a un temps collectif le matin dans une salle mise à disposition par les mairies. On propose des jeux, des petits exercices de motricité, des comptines… On présente aux assistantes maternelles des formations en fonction de leur besoin. En fait, ce temps s’adresse autant pour elles que pour les enfants. Et puis, il y a un temps administratif destiné aux familles et aux professionnels de la petite enfance. Le but est de les accompagner dans leur relation employeur/employé et assistants maternelles/parents, en leur apportant des conseils juridiques et des renseignements spécifiques. Par ailleurs, le LAB participe au lien social dans les communes au travers le fleurissement, des forums associatifs, des rencontres intergénérationnelle à l’EHPAD…” explique la responsable et animatrice du RAMI. Une structure qui compte, à ce jour, près de 90 assistantes maternelles dont la moitié sur Loyettes. “Une quarantaine d’assistantes maternelles fréquentent le RAMI de façon régulière sachant qu’on peut accueillir jusqu’à 200 enfants à l’année” souligne Juliette Pinot.
Afin de faire face à l’extension de la tournée du RAMI qui passera donc bientôt de cinq à huit communes, cette dernière annonce la couleur : “On va devoir acheter un nouveau camion pour transporter le matériel nécessaire à l’animation et aussi recruter une animatrice à temps plein, titulaire d’un bac + 2 “Social Enfance” et possédant déjà une expérience petite enfance”. À partir de janvier prochain, le RAMI s’installera ainsi tous les mardis matins dans la salle “Entre Nous” de Saint-Jean-de-Niost, les jeudis matins dans la salle située derrière la mairie de Leyment et les vendredis matins dans la salle de l’AJRC, chemin de la cure, de Saint-Maurice-de-Gourdans. Avec cette nouvelle organisation, la fréquentation du RAMI va logiquement continuer de croître avec “près d’une soixantaine d’assistantes maternelles et 180 enfants supplémentaires” table Juliette Pinot. Et de conclure : “D’autres communes du secteur de la plaine de l’Ain pourraient être intéressées à terme de nous rejoindre”.
Enfin, outre la participation financière des communes adhérentes, le RAMI est subventionné par le Département, la CAF de l’Ain et la Mutualité Sociale Agricole sans oublier un don matériel de l’AFASEC (école des courses hippiques) du parc du cheval de Chazey/Ain où est basé le siège social de l’association.

Renseignements au 06-83-17-11-96 ou lieux.accueil.bebes@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here