De nouvelles ambitions pour le club pongiste

0
468

Pour cette saison sportive qui redémarre, le Tennis de Table de Meximieux (TTM) entend miser encore davantage sur la formation et l’arbitrage. Rencontre avec son nouveau président Georges Aladjem qui vient de succéder à Eric Mazaud.

L’association pongiste meximiarde qui a fêté l’an dernier son vingtième anniversaire, vient d’élire un nouveau président en la personne de Georges Aladjem. Originaire de la région parisienne, cet habitant de Bourg-Saint-Christophe pratique le tennis de table depuis de très nombreuses années. C’est aussi un virtuose du violon. Passé par le prestigieux Conservatoire Supérieur de Sofia en Bulgarie, il a cofondé l’école nationale de musique de Villeurbanne en 1980, devenue en l’espace de cinq ans, la plus grosse école de musique de France avec 1.500 élèves ! “J’ai passé 40 ans de ma vie à faire évoluer des jeunes talents, leur donner le meilleur d’eux-mêmes et les former au métier d’artiste. Je souhaite créer un lien, une passerelle vers le tennis de table avec l’objectif, d’être un club formateur, de créer un vrai esprit d’équipe et de s’appuyer sur les jeunes afin d’évoluer jusqu’au plus haut niveau” confie l’intéressé qui a joué jusqu’au niveau régional avec l’ancien classement 45. Après avoir défendu les couleurs de Vaise, il participa à la création du Tassin Club Pongiste dans les années 1990, plus tard sacré champion de France féminin de nationale 2 par équipe. Après avoir fait un “break” quelques saisons, Georges Aladjem a repris le ping sur Meximieux, il y a 4 ans, grâce à l’un de ses enfants inscrits au club.

Des résultats probants dans les jeunes catégories

Affilié à l’Office Municipal des Sports (OMS), le TTM a pour but de permettre à tou(te)s, la pratiquer du tennis de table que ce soit en loisir ou en compétition. Des entraînements dirigés ont lieu au gymnase du collège les lundis et jeudis sous la conduite de Corinne Curt (brevet d’État), qui s’occupe du baby-ping. Cette école labellisée réunit une bonne dizaine d’enfants à partir de 4 ans. “Beaucoup se sont inscrits grâce à la journée découverte initiée par le comité de l’Ain dans les écoles maternelles de la ville ou bien lors du dernier forum des associations. Il s’agit d’un apprentissage ludique du tennis de table, savoir se déplacer, viser… On essaye d’impliquer les joueurs plus avancés pour avoir de la relance et aider à former” explique Georges Aladjem. La formation qui est l’un des axes forts de la politique du club, porte d’ailleurs déjà ses fruits avec d’excellents résultats obtenus l’an dernier dans les jeunes catégories : trois titres de champion de l’Ain et deux joueurs engagés en N2 individuel.
Des séances libres sont également proposées les mercredis et vendredis en soirée.“Les amateurs sont les bienvenus” précise le nouveau président. Cette année, l’accent sera également mis sur l’arbitrage, condition obligatoire pour organiser des compétitions. Côté championnat, le club a engagé six équipes pour cette première phase avec comme objectif, le maintien en R3 de l’équipe fanion en entente avec Bresse TT, la montée d’une équipe en PR et d’une autre, en D1. Enfin, le TTM organisera cette saison, deux tours du critérium fédéral départemental et a postulé pour accueillir les championnats Rhône-Alpes, sur tout un week-end, au printemps 2020. L’occasion de rappeler que le club est toujours “à la recherche de mécènes et de sponsors pour acheter du matériel” conclut Georges Aladjem.

Renseignements : 06-10-29-42-84.

Le nouveau conseil d’administration

Président : Georges Aladjem • Vice-président : Julien Mazaud • Trésorier : Didier Capliez • Secrétaire : Crystèle Lyandrat • Membres actifs : Nadine Debauge, Manon Sottil, Quentin Moes, Guy Sottil et Philippe Verdonck.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here