Nouvelle grève aux impôts

Mouvement social

0
873

Une nouvelle journée de grève a été suivie au centre des finances publiques d’Ambérieu, toujours pour protester contre la disparition de services.

Le centre des finances publiques d’Ambérieu était à nouveau en grève jeudi dernier 3 octobre, pour protester contre un plan de réorganisation des services des impôts qui prévoit la fermeture de 1.000 sites sur les 1.600 existants. A Ambérieu, ce sont la trésorerie chargée des encaissements et le service des impôts aux particuliers qui doivent fermer à l’échéance 2022. Seuls resteront une douzaine d’agents qui s’occupent du service des impôts aux particuliers sur les 35 que compte le CFP. Le public qui dépendait des services qui vont disparaître à Ambérieu devra se rendre à Trévoux pour les renseignements sur les impôts et à Montuel pour le service de trésorerie.
Pour l’intersyndicale à l’origine de ce piquet de grève tournant dans les centres des finances publiques de l’Ain qui réunit les syndicats Solidaires, CGT, CFTC et FO, la direction veut clairement miser sur Internet. Mais malgré les déclarations en ligne, que tous les usagers ne maîtrisent pas forcément, et le prélèvement à la source, les syndicalistes estiment qu’il y a toujours un grand besoin de renseigner la population. 4.700 personnes sont ainsi passées cette année au centre des finances publiques d’Ambérieu au moment des...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here