La MAO, ou comment faire de la musique sans connaître le solfège

MJC

0
1769

Yannick Tranchant anime pour la seconde année à la MJC un atelier de MAO, la Musique Assister par Ordinateur. Il explique ce concept.

Yannick Tranchant, quel est l’intérêt de la MAO ?
C’est de pouvoir faire de la musique seul, chez soit, n’importe où, avec un ordinateur. On peut créer pratiquement tous styles de musique : hip hop, variété, électro, musique expérimentale, etc… On a besoin d’une base d’enregistrement, une guitare, une batterie ou une voix, puis on fait un arrangement. C’est plus pratique et moins coûteux que le studio. Les jeunes, au lieu d’aller sur un jeu vidéo ou un smartphone, peuvent prendre un ordinateur une demi-heure et commencer à faire une petite mélodie.
Faut-il avoir des connaissances en solfège ?
Pas forcément, ça peut aider mais ce n’est pas obligatoire. Je donne d’ailleurs des cours à des enfants de 10 ans qui n’ont pas de connaissances en musique. Dans la MAO il existe par exemple une guitare virtuelle avec laquelle on crée une mélodie sur ordinateur. Au début on tâtonne, on essaie des choses, puis on acquiert des connaissances et on avance.
Comment se déroulent les séances à la MJC ?
Je mets à disposition un contrôleur qui permet d’éviter d’utiliser la souris. C’est comme un instrument avec des boutons et des touches. Je mets également à disposition un ordinateur, des casques et du...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here