Un nouveau président aux manettes de l’aéroclub

0
133
Pierre Commarmot devant un Robin DR 400, l’un des quatre avions écoles appartenant à la flotte de l’aéroclub de Pérouges

Dernièrement, l’aéroclub de Pérouges organisait des vols de découverte avec des baptêmes de l’air. L’occasion d’échanger avec Pierre Commarmot qui a succédé cette année à l’emblématique Gilbert Darmon à la tête de l’association. Rencontre.

Depuis quelques mois, Pierre Commarmot pilote le bureau directeur de l’aéroclub pérougien. Âgé de 58 ans, marié et père de deux grands enfants, cet habitant de Saint-Maurice-de-Beynost est commandant de bord sur longs-courriers à Air France. Membre de l’aéroclub depuis une dizaine d’années, il occupe aussi les fonctions d’instructeur et de responsable pédagogique.
Fondé en 1952, la club aéronautique de Pérouges possède une riche histoire sur la plaine de l’Ain. S’appuyant sur une école de pilotage qui fonctionne toute l’année, l’association compte aujourd’hui près d’une centaine d’adhérents ainsi que quatre avions écoles (deux Pipper et deux Robin) et deux hangars. “Le but de l’aéroclub est avant tout de se faire plaisir, d’exercer notre activité en toute sécurité. On est tous des passionnés avec des avions très bien entretenus et des pilotes très bien formés. Quand on arrive à transformer un piéton en un aviateur, c’est fantastique !” confie Pierre Commarmot qui a commencé à piloter à l’âge de 15 ans.
Tout dernièrement, le club tenait ses traditionnelles journées portes ouvertes sur le terrain de l’aérodromme en assurant des balades aériennes à un public essentiellement familial. “Cet événement rencontre toujours un succès. Les gens viennent avec leurs enfants. On leur fait découvrir la région qu’ils connaissent déjà d’en bas. On survole la cité médiévale de Pérouges, la plaine de l’Ain qui est magnifique, la rivière d’Ain, la Dombes et tous ses étangs, quelques châteaux…” explique le successeur de Gilbert Darmon, figure de l’association. Et de conclure : “C’est un challenge de lui succéder. Le club a été très bien géré jusque-là. Mon ambition est de reprendre le flambeau et de faire aussi bien”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here