Dans deux ans, la trésorerie et le service des impôts aux particuliers vont quitter la ville

Centre des finances publiques

0
196

Le personnel du centre des finances publiques était en grève à Ambérieu pour protester contre un projet de réorganisation qui va transférer la trésorerie et le service des impôts aux particuliers à Trévoux. Mais un accueil devrait néanmoins être conservé à Ambérieu pour répondre aux besoins en informations des usagers.

Les usagers du centre des finances publiques d’Ambérieu installé rue Colbert, ont trouvé porte close lundi dernier 16 septembre. Le CFP était en effet fermé, le personnel était en grève pour répondre à l’appel de syndicats suite au projet de réorganisation des services dans le département qui va impacter les services présents à Ambérieu.
Le projet annonce la fermeture de la trésorerie et du service des impôts aux particuliers au 31 décembre 2021. La petite vingtaine de personnels en poste à Ambérieu sera mutée à Trévoux, commune de la Dombes où va être transféré le service. Après cette réorganisation, les particuliers devront faire leur déclaration par Internet où faire le déplacement jusqu’à Trévoux pour obtenir des informations sur l’impôt sur le revenu, les taxes foncières et d’habitation, et pour les encaissements. La disparition de ces services à Ambérieu va impacter la population d’un vaste territoire, notamment depuis la fermeture des trésoreries de Saint-Rambert en 2016 et de Lagnieu en 2017. D’après les affiches collées sur la porte d’entrée du CFP lundi dernier, 4.600 personnes ont été accueillies sur place en un mois et demi lors de la période des déclarations de revenus l’été dernier.
A Ambérieu, le service des impôts aux entreprises et sa quarantaine de personnels seront maintenus. Les SIE de Saint-Laurent-sur-Saône et de Trévoux vont être transférés dans la cité bugiste. Les particuliers devraient pouvoir cependant toujours avoir un accès au centre des finances publiques pour obtenir des réponses à certaines questions. Sinon, ils pourront également téléphoner pour obtenir une information ou prendre rendez-vous avec un agent qui se déplacera sur place.
Contacté par téléphone, Daniel Fabre, maire d’Ambérieu, se rassure en constatant qu’il ne s’agit pas d’une disparition de service pure et simple, et suit ce dossier qui a par ailleurs déjà engendré deux mouvements de grève cette année au centre des finances publiques d’Ambérieu. Il travaille depuis cet été avec la sous-préfète sur le projet de labellisation du pôle de services Agora en Maison France Services, une nouvelle structure voulue par le président de la République Emmanuel Macron pour faciliter les relations des usagers avec les services publics. Avec cette labellisation, d’après le maire, la direction départementale des finances publiques serait prête à créer à Agora un accueil pour les usagers, avec accueil informatique et permanences physiques. Pour Daniel Fabre, cet accueil en Gare permettra de compléter l’accueil qui sera encore maintenu au centre des finances publiques du centre-ville.
Ce qui permettra de conserver un certain niveau de service public à Ambérieu peut-être suffisant pour répondre aux contraintes des usagers, qui, comme on a pu l’entendre lundi matin devant les portes fermées du centre des finances publiques, s’agacent de ce qu’ils considèrent comme une baisse générale de la qualité des services publics.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here