Une rentrée habituelle pour l’école du R.P.I.

0
142
L’équipe pédagogique du RPI lors de sa réunion de prérentrée à Faramans

C’est avec un nombre d’élèves très proche de celui de l’an dernier que les trois écoles du R.P.I. (Saint-Éloi, Joyeux et Faramans) ont rattaqué début septembre dernier cette nouvelle année scolaire.

Après avoir enregistré un boom des inscriptions en 2016 (+ 19 enfants), le Regroupement Pédagogique Intercommunal (R.P.I.) voit ses effectifs se stabiliser depuis trois rentrées, autour de 150 élèves. Lundi 2 septembre, ils étaient très précisément 152 à reprendre la route de leurs écoles respectives. Cette année, deux nouvelles maîtresses rejoignent l’équipe enseignante : Oriane Grobon à Joyeux et Pauline Blanc à Faramans. Les temps de décharge de direction des trois écoles sont assurés, une fois par mois, par Marie-Aline Laktineh.
L’école eulalienne (46 enfants) accueille toujours les bambins de la maternelle avec deux classes de petite, moyenne et grande section, encadrées par Marie Berthoulot (directrice), Olivier Guichard et Marie-Aline Laktineh, avec l’aide des ATSEM Alexandra Longchamp et Géraldine Gueffier. L’école de Joyeux (49 enfants) comprend les classes de CP et CP-CE1 avec Leslie Rajon (directrice) et Oriane Grobon. Quand à l’école de Faramans (57 enfants), elle reçoit les plus grands avec les CE2 sous la conduite de Pauline Blanc et les CM1-CM2 dirigés par Martin Gandon (directeur).
Après le cinéma l’an dernier, le thème commun aux trois écoles porte cette année sur les arts de la rue. Comme à chaque fois, une exposition et un spectacle sur ce thème clôtureront l’année scolaire. Les enfants de l’école de Joyeux continueront de bénéficier de dix séances de natation à la piscine de Saint-Vulbas. La course contre la faim sera probablement reconduite pour l’ensemble du R.P.I., de même qu’une sortie vélo pour les élèves du cycle 3. Depuis trois ans, le service des cantines scolaires a été repris par les mairies.
Enfin, une garderie municipale fonctionne toujours sur Saint-Éloi ainsi qu’un accueil municipal le matin sur Joyeux sans oublier un accueil périscolaire sur Faramans, pris en charge par l’association “Les P’tites Frimousses”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here