La seule et unique Miss Monde française présente à l’élection Miss Pays de l’Ain

Miss Pays de l'Ain

0
105

Denise Perrier, née en février 1935 à Ambérieu, devrait répondre présente à l’invitation du comité Miss Rhône-Alpes à l’élection de Miss Pays de l’Ain 2019. Une invitation qui allait de soit puisqu’elle est encore la seule française à avoir reçu le titre de Miss Monde. C’était en 1953, à Londres.

Tout s’était rapidement enchaîné pour la Miss originaire d’Ambérieu. Repérée par le Comité Français de l’Élégance lors de l’élection de Miss Saint-Raphaël où elle avait été invitée lors de l’été 1953, elle a été élue Miss France de ce comité, titre qui lui permettait de concourir au titre de Miss Monde. Seulement un mois plus tard à Londres, en novembre, elle remportait ce titre mondial devant une Miss Egypte folle de rage, paraît-il ! En cette année 1953 a été prolifique pour la France, puisqu’une autre française se distinguait dans un autre concours de beauté, Christiane Martel, élus Miss Univers du concours organisé par Universal. Mais contrairement à la Miss ambarroise, Christiane Martel a été détrônée de son titre de première Miss Univers française par Iris Mittenaere, élue Miss Univers en 2017. Après son élection, Denise Perrier a ensuite lancé sa carrière professionnelle qui l’a conduite des beaux-arts au mannequinat et à la mode, en passant également par la case cinéma. La jolie fille qui se fait molester au bord de la piscine par Sean Connery dans le James Bond “Les diamants sont éternels”, c’est elle, la “Zouzou” des Pérouses !
La miss aujourd’hui âgée de 84 ans se fera un plaisir de revenir à Ambérieu après avoir fait un retour en 2011 pour l’élection de Miss Rhône-Alpes qui s’était déroulée à Lagnieu. “C’est toujours très agréable de revenir dans sa ville de naissance. C’est émouvant pour moi” nous a-t-elle confiés au téléphone depuis la région niçoise où elle habite. Pendant ce week-end d’élections, elle profitera pour revoir avec plaisir son quartier des Pérouses même s’il a beaucoup changé, l’école maternelle Jean Jaurès et l’école Sainte-Marie où elle a usé ses fonds de culotte, ainsi que sa cousine germaine, Odette, qui habite à Ambérieu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here