Le chef des pompiers Philippe Brun en mission en Afrique noire

0
1022
Assis au milieu, le chef de corps bourtoir observe la prestation de l’apprenant en position de formateur afin de lui faire une évaluation formative

C’est dans un cadre professionnel que le lieutenant Philippe Brun, chef de corps du Centre de Première Intervention Non Intégré (CPINI) du village, a effectué une mission au Gabon du 24 juin au 7 juillet dernier. Interview.

Comment cette expédition au Gabon a-t-elle été possible ?
Elle est née d’une relation avec une personne que je connaissais depuis longtemps qui, un jour, est devenue responsable sécurité incendie et environnement sur un site pétrolier. Du coup, j’ai été contacté par une personne au Gabon qui a son propre organisme de formation. Par rapport à mes compétences, on m’a demandé de former des formateurs Incendie, Secourisme et Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT).

Que retenez-vous de cette aventure sur un plan personnel ?
C’est surtout une super-expérience. Il y a longtemps que je voulais aller en Afrique. L’occasion s’est présentée d’aller travailler là-bas et franchement, ce que je retiens, ce sont des gens très chaleureux, très accueillants… Ce sont des bosseurs, qui ne demandent qu’à apprendre, c’est super-intéressant.

Existe-il beaucoup de différences entre le secourisme pratiqué en France et celui pratiqué au Gabon ?
Oui et non. En fait,...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here